La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc (34).

La branche de Montady.
(T 70)



Signification des abréviations :
: naissance
b : baptême
p : parrain
m : marraine
fs : fils
fa : fille
test : testament
x : mariage
Cm : contrat de mariage
+ : décès
(+) : enterrement
AD : archives départementales












La présentation du lieu.
L'état des connaissances.
Questions.

1/ La présentation du lieu.

(à compléter)

Montady au XVIIIe siècle
(carte de Cassini)

2/ L'état des connaissances.

Génération 1 :
La lignée (génération 19)

Gaston Jean Joseph (fs Pierre André et Elise Colombe PRADÉS) 30.01.1889 au Triadou ; avec ses parents, domicilié ensuite à Béziers ; signalé en 1896 au recensement de Béziers ; études au collège de la Trinité, de Béziers ; bachelier en 1907 ; il réside à Capestang et est étudiant quand, le 26.12.1907, il s'engage pour trois ans (démarche faite à la mairie de Béziers), au 14ème régiment d'infanterie (matricule 8389), à Toulouse ; sa description physique est alors la suivante : cheveux et sourcils : châtain foncé, yeux : châtain, front : découvert, nez : droit, bouche : moyenne, menton : rond, visage : ovale, taille : 1 m 66 ; caporal, le 01.10.1908 ; sergent, le 04.02.1910 ; envoyé en congé le 26.12.1910 ; x Clémence SALLES, le 30.01.1912, à Montady ; rappelé à la mobilisation, il arrive au corps le 04.08.1914 et il participe comme sous-officier (sergent dès le 04.08.1914, adjudant, le 15.06.1915) puis officier (sous-lieutenant à titre temporaire, le 28.08.1915) à la guerre 1914-1918 ; sa nomination comme sous-lieutenant est saluée par le journal L'Action française, dans son numéro 329 du 25.11.1915 : "Joseph EUZET, de Montady (Hérault), membre actif et dévoué de la fédération d'Action Française du Bitterois, est parti à la mobilisation comme sergent au ...e régiment d'infanterie. Il a participé à toute la campagne, d'abord en Lorraine puis en Artois et a fait preuve en toutes circonstances d'un grand courage et d'un inaltérable sang-froid. Il vient d'être nommé sous-lieutenant, en récompense de ses beaux et glorieux services. Nous lui exprimons nos plus cordiales et claleureuses félicitations." ; il combat en Alsace, en Artois, en Belgique et à Verdun où il est fait prisonnier (à la côte 304, le 25.05.1916) ; en captivité à Mayence, puis à Posen puis en Pologne ; après l'armistice, il est rapatrié par le Danemark ; il reste un mois à Copenhague ; via l'Angleterre, il débarque à Cherbourg (au centre de rapatriement, le 06.01.1919) ; il rejoint Montpellier, le 11.01.1919 ; permission d'un mois, du 13.01.1919 au 11.02.1919 ; affecté à la 31ème compagnie de réentrainement, le 27.02.1919 ; mis en congé de démobilisation, le 02.04.1919 ; en disponibilité et réserve au régiment d'infanterie de Béziers-Agde (matricule 0114) ; il est promu sous-lieutenant par décret du 22.10.1919 ; il est promu lieutenant par décret du 23.02.1922 ; définitivement libéré du service militaire, le 26.10.1934 ; rayé des cadres par décret du 12.01.1936 ; décoré de la croix de guerre avec étoile d'argent aux combats de Neuville-Saint-Vaast (62), avec cette citation : "Officier plein d'entrain, a conduit sa section à l'assaut des tranchées allemandes avec une bravoure et un sang-froid remarquables" ; le dossier militaire précise qu'il se retire à Capestang mais indique aussi une adresse à Béziers : 20, rue Guilhemin ; démobilisé, il reprend ses activités de régisseur au domaine de Cibadiès, à Capestang ; en 1924, pour l'éducation de ses enfants, il va habiter à Béziers où il exerce la profession de voyageur de commerce (produits chimiques) ; signalé au recensement de 1936 de Montady, avec son épouse, leurs deux enfants et sa belle-mère Joséphine (en réalité, Séraphine), au "quartier neuf" ; très chrétien, il offre sa croix et son épée à la Vierge de Montady ; polyglotte, il maîtrise l'espagnol, l'allemand, le latin et le grec ; + 04.02.1967, à Béziers. Son décès clôt la longue série des générations d'EUZET nés ou/et domiciliés au Triadou, depuis 1368 avec Bernard EUZET, c'est-à-dire pendant exactement 600 ans. Le Triadou 1 et Capestang et Béziers

Génération 2 : La lignée (génération 20)

Henri Edouard Pierre [indiqué Pierre Henry dans le cahier généalogique de Joseph EUZET] (fs Jean Joseph et Clémence SALLES) 28.04.1914, à Cibadiès (Capestang) ; diplômé de l'Ecole supérieure de commerce de Montpellier, il obtient le diplôme d'ingénieur commercial (source familiale) ; Cm, le 21.06.1938, avec Jeanne Marie Fernande BOULESQUE (notaire Paul PALLOT, de Béziers) ; x Jeanne Marie Fernande GOULESQUE, le 22.06.1938, à Béziers ; il est alors "attaché à la Compagnie du PO Midi" (Compagnie de chemin de fer de Paris à Orléans et du Midi) et domicilié à Béziers ; les témoins sont : Etienne PUECH (propriétaire viticulteur à Montady) et Paul ALBOUY (inspecteur d'assurances à Béziers) ; tous signent ; leurs enfants naissent à Juvisy-sur-Orge (source familiale) ; inspecteur à la SNCF à Milhau, Toulon, Béziers, Monaco (source familiale) ; + 26.08.1985, à Leucate (11) mais la famille indique, pour la même date, le décès à Montady (34) où il s'était installé. Capestang et Béziers et Juvisy-sur-Orge

Georges Paul (fs Jean Joseph et Clémence SALLES) 31.12.1919, à Cibadiès (Capestang) ; il reste avec son père jusqu'à son mariage ; le 14.05.1939, L'Eclair décrit le "mariage jaciste" célébré dans l'église de Montady entre Fernand GALIBERT, "président et fondateur de la J.A.C." (Jeunesse agricole catholique) et Yolande ALAUZET : "pendant le repas qu'animait la plus franche et la plus saine gaîté, M. Paul EUZET, vice-président de la J.A.C. se fit l'interprète particulier des jacistes montadynois. En termes émus, pleins de délicatesse et d'affectueuse amitié, il exprima à Mme et M. Fernand GALIBERT les félicitations les plus sincères et les souhaits les plus ardents de bonheur." ; + 20.03.1993, à Béziers (le reste, confidentiel) Capestang et Béziers et Maureilhan


Génération 2 : La lignée (génération 21)

(confidentiel)

La tour de Montady
(photo J.C.E., le 19.09.2009)

3/ Questions.

(à compléter)


sommaire

haut de page

Montady (suite 1)

montady (suite 2)

Les lignées issues de l'Hérault