La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc (34).

La branche d'Eaubonne.
(T 69)



Pour mieux situer les EUZET d'Eaubonne, il est suggéré : de consulter "les EUZET de Beaulieu" dans Beaulieu (génération 4)



Signification des abréviations :
: naissance
b : baptême
p : parrain
m : marraine
fs : fils
fa : fille
test : testament
x : mariage
Cm : contrat de mariage
+ : décès
(+) : enterrement












La présentation du lieu.
L'état des connaissances.
Questions.

1/ La présentation du lieu

Eaubonne est une commune du département du Val d'Oise, presque totalement urbanisée, à 15 km de Paris.


2/ L'état des connaissances

La Marianne d'Eaubonne est attribuée à un sculpteur nommé J. CHAUMONT
Acquise par une délibération du 17.08.1878, pour un montant de 60 francs,
frais supportés par les conseillers municipaux
(photo J.C.E., le 18.02.2010)




Génération 1 "La lignée" (générations 19) : :

- Antoine, Gabriel (fs François Marius et Anna, Appollonie GROLIER) 11.11.1902, à Beaulieu ; classe 1922, n 209 du registre matricule de Montpellier ; description physique à l'incorporation, le 14.11.1922 : cheveux : châtain, yeux : châtain, front : moyen, nez : gros, visage : ovale, taille : 1 m 67 ; service comptant au 01.11.1922, au 3ème régiment d'infanterie (matricule 3933) ; nommé musicien le 06.05.1923 ; renvoyé dans ses foyers le 07.05.1924 ; le 11.04.1926, il habite "133 rue du Ranelagh, à Paris" (16ème arrondissement) ; affecté spécial de la compagnie des chemins de fer du Nord comme homme d'équipe au 05.01.1928 ; passé d'office en domicile dans la subdivision de la Seine Central, "ayant son emploi à Paris" ; x Marthe Augustine GUIDOT, le 26.04.1928, à Paris (16ème arrondissement) ; témoins : Pascal MARQUIÉ (chauffeur de taxis, à Paris) et Louis ARZALIER (chauffeur, à Paris) ; employé de la compagnie des chemins du fer du Nord quand il se marie, il est alors toujours domicilié "133 rue du Ranelagh", à Paris mais, le 15.05.1928, il habite "29, boulevard Peirere, à Paris" (17ème arrondissement) ; pas de Cm ; il signe ; le 12.03.1929, il habite "64, rue du Cros Roger, maison Morin, à Ermont", en Seine-et-Oise (actuellement dans le Val-d'Oise) ; il est témoin au mariage de son frère, Guillaume Claude EUZET, le 14.06.1930, à Paris (16ème arrondissement) ; il est alors indiqué comme employé de chemin de fer, à "Ermont" ; il est témoin au mariage de sa soeur Clotilde EUZET, le 08.06.1933, à Beaulieu ; il est alors indiqué comme facteur de ville à Ermont" (Seine-et-Oise) ; + 31.01.1994, à "Eaubonne (Val-d'Oise).

- Emilien Joseph (fs François Marius et Anna, Appollonie GROLIER) 31.03.1910, à Beaulieu ; signalé aux recensements de Beaulieu de 1911 et de 1921, avec ses parents ; signalé au recensement de Beaulieu de 1926 avec ses parents mais comme apprenti menuisier chez GISSOT, à Lunel-Viel (34) ; il n'est pas signalé au recensement de 1931 de Beaulieu ; x Fernande CHEFDEVILLE, le ?, à ? ; ébéniste ; + 17.06.1982, à Montpellier (34).

Génération 2 "La lignée" (générations 20) : :

(confidentiel)

3/ Questions




sommaire

haut de page

Les lignées issues de l'Hérault

Les EUZET d'Eaubonne (suite 1)

Les EUZET d'Eaubonne (suite 2)