La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc (34).

Les branches de Nancy.
(T 31-1)



"Il me semble qu'un écrivain a toujours quelque part en tête cette idée qu'il écrit pour les morts, ceux qui étaient là, sur cette terre, avant lui. Et il écrit aussi pour ceux qui ne sont pas encore nés. Pour moi, il existe une communication avec les uns et les autres, c'est clair - même si j'écris aussi pour les vivants !" Interview de Russel BANKS, écrivain américain, par Nathalie CROM, dans le journal La Croix, du 06.10.05.


Références
Informations sur les conjointes et les conjoints de EUZET.
Méthodes





La place Thiers, à Nancy
(datée du 29.04.1903)

Références

- Microfilms Mormons n 1115161, 1113413, 1115339

- Le site des AD 54 (sondages en février 2015 et juin 2017)

- Aide de la liste de diffusion "genealor" (groupe yahoo !), en particulier de Madame Danielle RICHE, en ce qui concerne le mariage EUZET-SOUDIER.

- Série 43 de Geneaservice des "optants" pour la nationalité française en 1872, qui ont la fiche (à consulter) de "EUZET née SOUDIER Marie Joséphine" ; il reste à trouver la localité où elle a opté.

- Le site http://www.optants.fr indique que 18 SOUDIER ont opté (1 à Altenstadt, 3 à Arc-lesGray, 1 à Garrebourg, 5 à Grandfontaine, 1 à Longwy, 2 à Paris, 1 à Sarrebourg, 1 à Sète, 1 à Vexaincourt, 1 à Wissembourg)

- Geneanet donne de multiples pistes pour les SOUDIER (Ars-sur-Moselle, Grandfontaine, Hussigny-Godhange, Raon-sur-Plaine, Villers-les-Nancy, Garrebourg, Senones, ...) ; on voit que la zone la plus riche se trouve à la limite des Vosges et du Bas-Rhin (Senones, Grandfontaine, Raon-sur-Plaine) ; d'ailleurs, on y retrouve le couple des parents de Marie Joséphine (Joseph SOUDIER, mineur à Grandfontaine, et Marguerite PHILBERT) ; l'ascendance à Grandfontaine paraît ancienne (par exemple, le grand-père de Marie Joséphine, Nicolas SOUDIER était aussi mineur à Grandfontaine ; à noter particulièrement, les sites sur Geneanet de Geneviève LEDUR ("pimage") et de François MEYER ("Akka") pour ces familles SOUDIER ; une bonne piste paraît être la commune de Frouard (54) : Jean Félix SOUDIER (frère de Marie Joséphine) s'y marie, cependant que Geneanet indique le décès d'un ou d'une EUZET à Frouard (période 1876-1907) : l'hypothèse à vérifier est que Marie Joséphine serait venue se retirer à Frouard (France) et aurait donc quitté la commune où elle vivait (en Moselle ou dans le Bas-Rhin, départements devenus allemands) pour se réfugier près de Nancy. Un nouveau sondage effectué sur l'état civil en ligne de Frouard (mais qui s'arrête en 1887) ne montre pas de décès EUZET ; il faut en conclure que ce décès aurait eu lieu entre 1888 et 1907 (note du 25.02.2015).

La mise en ligne des tables de "Successions et absences" sur le site des AD 54 a permis de retrouver le décès de Pierre Michel EUZET, à Frouard, le 23.09.1893 (3Q 8520, période 1893-1897, vue 49). Cependant, l'Etat civil de Frouard, en ligne pour les décès, s'arrête à l'année 1887. Il faut donc attendre pour avoir confirmation de la date (note du 01.07.2017)

- Le Moniteur des Faillites et des Liquidations de France et de l'Etranger ; journal hebdomadaire qui indique la faillite de Pierre-Michel EUZET, le syndic étant M. THOMASSIN (jugement du Tribunal de Nancy du 10.11.1879) ; il est alors indiqué comme aubergiste à Pompey (54) ; ce journal est en ligne sur Gallica, site de la Bibliothèque Nationale de France (consultation le 11.10.2009).



Informations sur les conjointes et les conjoints de EUZET.
Voir aussi
Les patronymes des conjoint(e)s

CHÉRY Jean Baptiste fs Antoine (charpentier, 51 ans quand son fils se marie) et Marguerite MATHIEU (54 ans quand son fils se marie), domiciliés à Pompey, en 1879 ; 04.03.1855, à Rozelieures (54) ; tourneur ; Cm avec Marie Eugénie EUZET, le 09.09.1879 (notaire ANDRÉ, de Nancy) ; x Marie Eugénie EUZET (fa Pierre Michel et Marie Joséphine SOUDIER), le 10.09.1879, à Pompey (54) ; sont témoins au mariage : Jean Baptiste CHÉRY (pensionnaire de l'Etat, demeurant à Pont-à-Mousson, oncle de l'époux), Félix FIRMINES (ajusteur à Pompey, beau-frère de l'époux), Pierre MAILLÉ (peintre en bâtiments, ami de l'épouse), Guillaume COLIN (imprimeur en broderie, ami de l'épouse) qui signent avec les mariés et les parents des mariés ; + ? La lignée (génération 17)

MOTA Catherine fa Joseph (poissonnier) et Marguerite GADEL (+ avant le second mariage de sa fille) ; x Pierre EUZET (fs Claude et Marguerite de GIRARD), le 31.01.1775, à Nancy, paroisse de Saint Sébastien (54) ; marraine de baptême de Catherine BEC (fille de Mathieu et de Marie TRICOU), en 1780 (acte non daté, après le 12 mars et avant le 2 avril), à Castelnau-le-Lez (34), marraine de Catherine EUZET (fa Laurent et Jeanne GONTIER), le 26.11.1780, à Castelnau-le-Lez (34) ; veuve, elle se remarie avec René BOISSIERE (fs Jean et Anne RICARD), le 14.10.1783, aux Matelles (34) ; il signe BOUISSIERE, patronyme qui se retrouve sous cette forme dans les tables décennales des Matelles : cette forme semble devoir être plutôt retenue ; le Cercle généalogique de Lorraine a indiqué pour le premier mariage (en 1775) que le patronyme de l'épouse était MONTA mais les actes qui sont dans les registres paroissiaux de l'Hérault donnent respectivement : MOTTA (ou MOTTE) pour le baptême BEC, en 1780, MOTHA pour le baptême EUZET, en 1780 et MOTA pour le second mariage, en 1783 ; c'est cette dernière graphie qui est ici adoptée ; de même, le Cercle généalogique de Lorraine a indiqué pour le premier mariage (en 1775) que le patronyme de la mère de l'épouse était GODET mais l'acte de son second mariage donne à deux reprises GAD.. (le microfilm ne donne pas la totalité du nom, dans la partie droite du document) et le Cercle généalogique de Languedoc indique GADEL pour ce patronyme ; nous avons retenu cette graphie qui est peut-être lisible sur l'original et parce que l'on trouve des GADEL en Lorraine, encore aujourd'hui ; elle ne sait pas signer. La lignée (génération 14)

SOUDIER Marie Joséphine fa Joseph (mineur, il habite à grandfontaine quand sa fille se marie) et Marguerite PHILBERT (+ 18.01.1853, à Grandfontaine) ; 20.03.1836 Grandfontaine (88) ; x Pierre Michel EUZET (fs François et Françoise MELON), le 24.07.1861, à Nancy (54) ; les publications ont été passées à Nancy, les 14 et 21 juillet ; son père a envoyé son consentement le 7 juillet, par acte passé devant Me CAMENT, notaire à Labroque (88) ; pas de Cm ; les témoins du mariage sont 4 habitants de Nancy : Jean Pierre BRUNEL (cordonnier), Jean Baptiste HALRIC (tailleur de pierres), Jean VAILLARD (marchand de vin) et Charles DONORE (tailleur d'habits) ; cuisinière et habitant Nancy quand elle se marie ; elle signe SOUDIER ; elle fait partie des "optants" pour la nationalité française après la victoire de l'Allemagne (ce qui veut dire qu'elle habitait alors (en 1872) soit en Moselle soit en Alsace ; veuve le 23.09.1893, à Frouard (54) ; la déclaration de succession (uniquement des meubles) est faite le 09.09.1896. La lignée (génération 16)




Méthodes


Jusqu'au 31.12.2011, l'accès à l'état civil pour les Archives départementales de Meurthe-et-Moselle était payant. Pour cette raison, nous avons boycotté ce service et avons dû nous débrouiller autrement, en utilisant les forums, Gallica, les actes enregistrés par les mormons, GeneaNet, etc. Depuis le 01.01.2012, l'accès est gratuit mais les actes mis à disposition sont en nombre limité. Par exemple, recherchant le décès de Pierre Michel EUZET sur Pompey, nous n'avons pu bénéficier que d'une mise en ligne jusqu'en 1896 pour les décès et des tables décennales qui ne dépassent pas 1872 ! Certes, c'est mieux que rien et le service public se trouve grandi par cette mise en ligne gratuite. Cependant, nous espérons que les mois à venir verront un enrichissement des bases et des séries proposées.

sommaire

haut de page

Les lignées issues de l'Hérault

Nancy

Nancy (suite 2)