La lignée des EUZET de Saint-Félix-de-Lodez et de Sète.

La branche de Lézignan-Corbières.



Pour mieux situer les EUZET de Lézignan-Corbières, il est suggéré de se reporter aux : EUZET de Sète (générations 7 à 9 GALIBERT)




Signification des abréviations :
° : naissance
b : baptême
p : parrain
m : marraine
fs : fils
fa : fille
test : testament
x : mariage
Cm : contrat de mariage
+ : décès
(+) : enterrement








La présentation du lieu.
L'état des connaissances.
Questions.

1/ La présentation du lieu


L'église Saint Félix, au centre de Lézignan-Corbières
(Cette commune est à 22 km de Narbonne, 100 km de Sète,
114 km de Montpellier et 120 km de Toulouse)



2/ L'état des connaissances

Génération 1

- Louis, Marius, Joseph (fs Abel Jean Pierre et Marianne DOUCET) ° 15.04.1867, à Sète, "quai supérieur de la place, n° 3" ; signalé comme commis, avec ses parents, son frère François Abel et sa soeur Marguerite Rosalie au recensement de Sète de 1886, "rue Louis Blanc n° 45" ; classe 1887 ; taille : 1 m 72 ; il sait lire et écrire ; il habite à Sète, en 1887 ; inscrit sous le numéro 162 de la liste du canton de Sète ; exempté en 1888 ; maintenu exempté en 1914 ; x Marie Louise Blanche BLANC, le 15.01.1891, à Sète ; pas de Cm ; il signe ; employé de commerce ; installé à Lézignan-Corbières, dans l'Aude, vers 1890-1891 (car son fils Joseph y a fait ses études primaires, selon une information de son petit-fils) mais il est dit domicilié à Sète dans son acte de décès ; le Journal Officiel du 07.08.1912 indique qu'il reçoit du Ministère du travail et de la prévoyance sociale, une médaille de bronze, au titre de secrétaire de la société Saint-Félix à Lézignan (récompense honorifique, à l'occasion de la fête de la mutualité du 16 juin et de la fête nationale, accordée pour services rendus à la mutualité) ; + 28.12.1915, à Sète, "4, rue de l'Hospice"

Génération 2

- Abel François Ange Louis (fs Louis, Marius, Joseph et Marie Louise Blanche BLANC) ° 16.11.1891, à Sète, "rue Pascal n° 7"

- Joseph, Abel, Louis (fs Louis, Marius, Joseph et Marie Louise Blanche BLANC) ° 17.02.1894, à Sète, "Grande rue haute, n° 13". ; il a vécu à Lézignan-Corbières où ses parents s'étaient installés ; scolarité à l'Ecole normale d'instituteurs de Carcassonne ; sorti le 31.07.1914, il est mobilisé le 05.08.1914 au 81ème régiment d'Infanterie de Montpellier ; bléssé gravement à la face, le 04.08.1916, à Verdun ; croix de guerre avec palme (Verdun, 1916) ; soigné à l'hôpital de Grenoble, il fait ensuite l'école de Saint Cyr dont il sort aspirant ; son rang de sortie lui permet de choisir son arme, l'aviation ; il sert comme observateur de corps d'armée au sein de l'escadrille SPA 265, où il est chargé de prendre des clichés photographiques ; démobilisé le 08.09.1919 ; x Victorine BONNET, le ? ; instituteur ; directeur du cours complémentaire des garçons (1932) ; remobilisé en mai 1939, à Castres pour deux mois ; capitaine à l'armée des Alpes ; Chevalier de la Légion d'Honneur, par arrêté ministériel du 04.10.1940, rendu en application du décret du 05.09.1939, pris sur le rapport du Ministre de la Guerre, en qualité de "Capitaine au 281ème Régiment d'Infanterie" (voir la photo en
"suite 1") ; directeur du collège d'enseignement général jusqu'en 1952 ; pré sident de la Société d'études scientifiques de l'Aude à partir de 1960, il y publie plus de 40 articles (géologie, archéologie, botanique, histoire médiévale, histoire des temps modernes, vie sociale et économique ; décédé le 16.02.1987, à Lézignan-Corbières ; il a écrit l'histoire de sa commune (livre posthume publié en 1988) ; les Archives départementales de l'Aude ont en dépôt un important "Fonds Joseph EUZET" (voir la suite 1) ; la bibliothèque de Lé zignan-Corbières porte son nom depuis le 28.10.1988 (voir la photo dans la suite 2).

Joseph EUZET dans ses activités à la tête de la
Société d'études scientifiques de l'Aude

(photo de presse)



- François, Marius (fs Louis, Marius, Joseph et Marie Louise Blanche BLANC) ° 27.02.1897, à Sète, " maison COULET Grande rue haute, n° 15".

- Marcel, Marius (fs Louis, Marius, Joseph et Marie Louise Blanche BLANC) ° 30.01.1904, à Lézignan-Corbières (11) ; signalé au recensement de Sète de 1921 avec sa mère, veuve, et son oncle François Abel EUZET, au "4, rue de l'Hospice" ; dossier militaire : n° 1431, en 1924 (Montpellier) : cheveux noirs, front découvert, nez moyen, visage ovale, 1,68 m ; agent aux aveugles ; inscrit sous le n° 58 de la liste du canton de Sète ; exempté ; x Marie Joséphine Antoinette BURGER, le 22.10.1929, à Paris (10ème arrondissement ; il est secrétaire et domicilié à Verneuil-sur-Indre (37) quand il se marie ; pas de Cm ; les témoins sont : Marcel HAMM (représentant,18 rue du Château d'Eau) et Madeleine WACH (sans profession, 42, rue de Bondy) qui signent avec les mariés ; elle signe M. BURGER ; il habite à Assay, au bourg (37), le 02.10.1939 ; il habite à Paris, 10, rue Bertrand (7ème arrondissement), le 18.11.1939 ; classé service armé par la commission de réforme de la Seine du 23.02.1940 ; affecté au dépôt d'infanterie n° 163, le 16.04.1940 ; arrivé au corps et incorporé le 18.05.1940 mais réformé n° 2 par la commission de réforme de Perpignan du 17.05.1940 ; + 03.10.1987, à Grasse (06).

Génération 3

- Louis, Alcide (fs Joseph, Abel, Louis et Victorine BONNET) ; ° 27.07.1923, à Lézignan-Corbières ; docteur es Sciences ; thèse présentée à la Faculté des Sciences de Montpellier, le 16.06.1956, pour obtenir le grade de Docteur es Sciences naturelles ; sujet : "Recherches sur les Cestodes Tétraphyllides des Sélaciens des côtes de France" ; en 1997, le grand prix des Sciences de la Mer (IFREMER) lui est décerné, alors qu'il est professeur émérite de biologie à l’université de Montpellier 2 : "Louis EUZET a donné un élan nouveau aux recherches sur les associations parasitaires dans le domaine marin. Il a découvert les modes de transmission de nombreux agents pathogènes des poissons, proposé des hypothèses sur leur évolution et développé des concepts nouveaux sur la spécificité parasitaire en domaine océanique. L’école qu’il a créée a contribué au rayonnement de l’écologie parasitaire française, tant par ses applications à l’aquaculture que comme discipline fondamentale." ; docteur Honoris Causa de l'université de Neuchâtel ; membre d'honneur de l'American Society of Parasitology ; membre d'honneur de l'Helminthological Society of Washington ; prix Tregouboff de l'Académie des Sciences ; "Louis EUZET a donné un élan nouveau aux recherches sur les associations parasitaires dans le domaine marin. L'implication de notre doyen des éméritats auprès de ses étudiants et de ses collègues, mais également son engagement auprès de la Station Méditerranéenne de l'Environnement Littoral laisseront un souvenir imperissable" (avis de décès, dans le Midi Libre du 26.09.2013, du président de l'Université Montpellier 2, de l'ensemble des conseils et de toute la communauté universitaire) ; + 24.09.2013, en son domicile, "21, Cité Blanche", à Sète [pour plus de renseignements sur sa carrière scientifique, voir sur le site Wikipedia (en anglais), l'article intitulé Louis EUZET - Note : la traduction en français de Google est approximative] - le reste, confidentiel.

Louis EUZET en 2003
(Wikipedia, consultation le 31.03.2015)



3/ Questions

sommaire

haut de page

Les lignées de l'Hérault

Lézignan-Corbières (suite 1)

Lézignan-Corbières (suite 2)