Les erreurs à ne pas commettre



La généalogie et la magie ...

"(...) La pièce fait écho à l'une des thèses centrales de la saga principale qui invite à aimer le réel tel qu'il est, dans ses imperfections et les souffrances qu'il ne manque pas d'occasionner. Notre tâche, semble rappeler J.K.ROWLING, n'est pas de nous perdre dans le désir vain de changer ce qui est - de vouloir arracher du réel ce qui, en lui, nous fait souffrir - mais d'apprendre à en reconnaître la beauté en dépit de tout (...)" (Marianne CHAILLAN, extrait de son article intitulé : "Vingt ans après ...", à propos de la pièce "Harry POTTER et l'Enfant Maudit" (première mondiale, à Londres, le 30.07.2016), dans un numéro hors-série de Philosophie Magazine, sur le thème : "Harry POTTER à l'école des philosophes" (novembre-décembre 2016).


Dans ce nouveau fichier (créé le 09.11.2016), nous souhaitons y trouver une réflexion sur les erreurs ou extrapolations hasardeuses que l'on rencontre dans certains sites hébergés par Geneanet (ou ailleurs) quant aux généalogies qui constituent la base et forment l'objet principal de notre site. Bien sûr, c'est aussi un appel à bâtir un dialogue constructif pour une amélioration collective des données. En effet, dans notre recherche, rien n'est définitivement acquis et tout le monde peut passer à côté d'une pièce justificative importante. Notre objectif est donc, uniquement, pédagogique. C'est pourquoi nous indiquerons des informations qui nous paraissent critiques mais sans jamais nommer sur quel(s) site(s) nous les avons trouvées. Inversement, si sur notre site, certains trouvent des éléments qui ne paraissent pas suffisamment démontrés, un échange fructueux pourra s'établir, afin de voir si, nous-même, devons apporter des modifications. Dans ce cas, nous ne manquerons pas d'inclure ces correspondants dans les contributeurs, si utiles pour nous.

1/ La naissance de Guillaume EUZET (fils de Mathieu - génération 4 de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc et génération 3 de la branche du Triadou) ; les quelques actes trouvés sont indiqués dans ces deux fichiers, celui de la lignée et celui de la branche ; les références se trouvent dans le fichier "Triadou 1 (suite 4)" ; nous avons estimé la naissance entre 1400 et 1410 : voilà pour nos constats. Quand on regarde les sites qui traitent de cette lignée, on voit que, généralement, la naissance est ainsi indiquée : "ca 1405", ce qui correspond à notre estimation. Cependant, certains vont plus loin et écrivent qu'il est "né en 1405" et, parfois même en précisant "1405 Julien" (en référence au calendrier). Notre estimation vaut ce qu'elle vaut mais une chose est sûre, il est impossible de déterminer précisément une année de naissance pour la période en question, le début du XVe siècle. Les registres paroissiaux ont disparu depuis longtemps et, d'ailleurs, si l'on avait pu retrouver le registre correspondant, on pourrait alors indiquer la date de naissance complète, ce qui n'est évidemment pas le cas. (note écrite le 10.11.2016)

2/ La filiation de Raymond EUZET (fils de Raymond ou de Jean ? - génération 2 de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc) ; sauf pièce qui nous manque, il n'est pas possible de savoir si Raymond est le fils de Jean ou de Raymond (ceux de la génération 1 qui sont cités dans des actes de 1342-1343 des consuls de Montpellier - références dans "Triadou 7" ou "Saint-Gély-du-Fesc"), voire d'un troisième personnage inconnu ; pourtant plusieurs responsables de sites n'hésitent pas à écrire qu'il est fils de Jean EUZET. Evidemment, nous sommes très intéressés de connaître la pièce justificative qui explique leur position. Pour nous, c'est simplement une possibilité qu'il faut assortir d'un point d'interrogation (note écrite le 10.11.2016)

3/ La naissance de Jean EUZET (fils de ? - génération 1 de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc) ; de notre côté, nous ne connaissons sur ce personnage que les actes de 1342-1343 des consuls de Montpellier ; nous avons estimé sa naissance entre 1300 et 1317, pour tenir compte d'une majorité hypothétique de 25 ans pour pouvoir contracter. A partir de là, on voit un peu de tout sur les sites : "né ca 1315" (ce qui correspond à notre estimation), "né en 1315 (ce qui est impossible - voir la note 1/), "né en 1315 Julien" (ce qui ajoute encore à l'extrapolation hasardeuse), " né entre 1315 et le 13 janvier 1317, à Saint-Gély-du-Fesc" : là, nous restons rêveur devant cette affirmation car cela supposerait d'avoir trouvé une pièce justificative pour une telle date : ce serait d'une très grande importance ! Nous allons contacter la personne responsable du site pour essayer d'en savoir plus. (note écrite le 10.11.2016)

4/ La naissance de Jean EUZET (fils de ? - génération 1 de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc) ; comme nous l'avions dit dans la note 3/, nous avons interrogé la gestionnaire du site qui faisait apparaître la date du 13 janvier 1317 ; la personne nous a répondu qu'elle avait recopié ce qui était inscrit dans un autre site hébergé par Geneanet ; nous avons alors interrogé cette deuxième personne qui nous a dit avoir mis 1317 mais que le système (Hérédis) avait généré la date du 1er janvier 1317. Quel dommage ! Bon, il faut en conclure plusieurs principes : 1° Copier des données sur un autre site sans demander la référence est une opération risquée, d'autant que l'erreur peut se répéter à l'infini, ce qui donne une crédibilité particulièrement trompeuse. 2° Il faut se méfier de tous les logiciels qui font des mises à jour automatiques et, si l'on ne peut faire autrement, il faut au moins vérifier ce qui apparaît sur le site en passant par Internet (au lieu de ne regarder qu'à partir de son disque dur). 3° Quand on se trouve dans les périodes où les registres paroissiaux ont disparu (XIVe et XVe siècles, surtout), il faut être particulièrement méfiant quand une date complète où même une année est indiquée sans référence précise. Bref, il faut continuellement contrôler sous peine de colporter des absurdités. (note écrite le 11.11.2016)

5/ La filiation de Guillaume EUZET (fs ? - génération 1 de la lignée de Saint-Jean-de-Védas) ; c'est une des énigmes qu'il reste à résoudre. Nos dernières recherches montrent qu'il était certainement originaire de Notre-Dame-de-Londres, ainsi, d'ailleurs, que le Pierre EUZET présent à son mariage avec Anthonie ICARD (voir les explications données en exergue des fichiers de St-Jean et de Notre-Dame) ; sur Geneanet, depuis longtemps, un des arbres fait ressortir qu'il est issu de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc, fils de Pierre (génération 6 du Triadou ou génération 7 de la lignée, lui-même fils de Pierre et de Catherine MARTIN) ; or, à notre connaissance, aucune pièce justificative ne vient soutenir ce qui n'apparaît être qu'une possibilité, sans preuve ; l'hypothèse d'être issu de la lignée (?) de Notre-Dame-de-Londres est plus charpentée, avec un commencement de preuve par des actes précis ; il y a quelques années, nous avions demandé à ce généalogiste pourquoi il indiquait cette filiation. Il nous avait répondu qu'il ne voyait personne d'autre ! En fait, la limitation des sources doit nous inciter à la prudence et, justement, la découverte ultérieure des EUZET du XVIe siècle à Notre-Dame-de-Londres montre que des pans entiers de connaissance nous manquent et donc que l'on ne peut pas faire des déductions de cet ordre ou, au moins, faut-il les assortir d'un point d'interrogation. Nous allons interroger, à nouveau, le responsable de ce site (qui a été beaucoup copié depuis sa création). (note écrite le 14.11.2016)

6/ L'origine de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc : le 24.11.2016, j'ai adressé un message à un internaute qui a son arbre généalogique sur Geneanet. Dans cet arbre, on découvre une origine manifestement noble des EUZET du mas d'Euzet de St-Gély. J'ai souhaité en savoir plus et je lui ai donc envoyé le message que je reprends ci-dessous. A ce jour, je n'ai pas eu de réponse. C'est d'autant plus ennuyeux que d'autres généalogistes ont repris ces mêmes informations sur leurs propres sites, ce qui semble donner beaucoup de crédibilité à ces données pour lesquelles aucunes preuves ne sont apportées (mais je ne dis pas qu'il n'en existe pas).

Voici le texte du message :

"Bonjour,
Je suis en train de faire le point sur les lignées des EUZET issues de l'Hérault. J'ai plusieurs indications ou questions à vous poser après avoir vu l'arbre correspondant sur votre site dans Geneanet.
- Vous reliez la lignée de Saint-Gély-du-Fesc à celle de Saint-Jean-de-Védas. Je pense que c'est peu vraisemblable et, en tout cas, je n'ai pas trouvé de pièce justificative allant dans ce sens. Par contre, je vous invite à voir ce que j'ai écrit à propos de l'origine de la lignée de Saint-Jean-de-Védas. Celle-ci me paraît être issue de Notre-Dame-de-Londres. Il existe un faisceau d'indices assez forts pour aller dans ce sens.
- En ce qui concerne les deux premières générations de la lignée de Saint-Gély-du-Fesc, vous n'indiquez pas vos sources ; par contre, comme vous signalez mon site en référence, j'aimerais avoir plus de précisions, si vous le permettez (à charge pour moi de compléter, éventuellement, mon propre site) :
1/ Quelle source avez-vous sur Jean EUZET, seigneur de Cabane et co-seigneur de Blauzac ? Vous indiquez, en effet, qu'il a pour fils Jean EUZET, sieur du mas d'Euzet et du mas d'Euzières. Il y a 15 ans environ, j'avais repéré le dossier G 229, aux AD 30 pour les reconnaissances faites au roi par ce personnage, en 1334. Je n'ai pas retrouvé mes notes de l'époque mais, à vous lire, je me demande si vous ne tirez pas ces affirmations de ce dossier. La question essentielle porte sur la filiation des deux Jean, en n'oubliant pas que le Sgr de Cabane était noble alors que les EUZET de Saint-Gély étaient des roturiers et en n'oubliant pas, non plus, que le village actuel d'Euzet (les bains) pouvait être simplement appelé "mas", compte tenu du petit nombre de feux et aussi que le Gard comptait plusieurs mas d'Euzet (voir mon dossier sur le Gard). Votre indication "mas d'Euzet et mas d'Euzières" est évidemment troublante et je me demande si je ne suis pas passé à côté d'une information essentielle qui serait dans ce G 229 ou ailleurs. Pouvez-vous m'aider à y voir plus clair ?
2/ Son fils, Jean EUZET, d'après cette même filiation, serait lui-même père, d'une part, de Bernard et de Raymond et, d'autre part, de Raymond (+/1397). Personnellement, je n'ai pas ces précisions. Je sais, seulement, qu'en 1342-1343, il y avait Jean et Raymond à Saint-Gély, sans connaître les filiations respectives, y compris pour l'autre Raymond signalé dans un seul acte par sa veuve. Peut-être pourrez-vous éclairer ma lanterne ?
Bien cordialement,
Jean-Claude EUZET
"

Je pense que l'on ne peut faire de généalogie qu'en apportant des preuves, en indiquant quelles sont les pièces justificatives. Dans le cas contraire, c'est intéressant mais c'est du roman. De plus, copier de telles données démultiplie les erreurs. J'espère, cependant, obtenir un jour une réponse et, en attendant, je compte écrire à celles ou ceux qui semblent s'être inspiré de ces données pour les inclure dans leur arbre familial. Peut-être ont-ils vu des documents que j'ignore ? Là encore, je fais le pari de l'intelligence car, ne dit-on pas que la généalogie est le lieu idéal pour échanger ses connaissances et ses expériences ? L'histoire de mon site le démontre tous les jours, grâce aux "contributeurs". Dernier élément : j'ai l'intention de vérifier, en mars 2017, le manuscrit latin qui se trouve dans G 229, aux AD 30 (note écrite le 01.12.2016)

7/ L'origine de la lignée du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc : Toujours à la recherche des différences entre ce site et certains sites mis sur Geneanet, j'ai adressé un message à un autre internaute, le 10 décembre, mais sans plus de réponse que pour le premier (voir la note 6). Voici, ce message :
"Je suis en train de regarder les sites, sur Geneanet, qui traitent de mon patronyme, ce qui est le cas du vôtre. Mon objectif est de comprendre les différences qui peuvent exister entre les données de ces sites et les miennes. Comme vous indiquez, très courtoisement, que l'on peut vous contacter pour toutes questions, permettez-moi de vous poser trois questions sur votre branche 13, point 3, en ce qui concerne les débuts de la lignée des EUZET à Saint-Gély-du-Fesc.
1/ Qui est Jean 1 EUZET (ca 1285-1334) et quelle est la pièce justificative qui permet de le situer aussi précisément ?
2/ Quelle est la pièce justificative qui montre qu'il est père de Jean 2 EUZET, à St-Gély (° ca 1315) ?
3/ Quelle est la pièce justificative qui montre que Jean 2 est père de Raymond (1382 1387, marié avec Agnès ALEGRE) ?
Je vous remercie, par avance, pour votre réponse.
Bien cordialement,
Jean-Claude EUZET
"
Que faut-il penser de ce silence ? Pour le moment, je laisse les lecteurs faire leur jugement et je vais continuer à écrire ... sans me lasser ! (note écrite le 13.12.2016)

Une nouvelle recherche aux AD 30 (en mars 2017) n'a pas permis de découvrir la moindre preuve d'un lien entre les EUZET de Saint-Gély-du-Fesc et les seigneurs de Cabane et de Blauzac. Nous laissons donc ceux qui écrivent cela à leurs inventions.



"La correction d'erreurs est le troisième pilier de l'apprentissage. L'engagement actif est beaucoup plus efficace qu'un enseignement magistral lorsque chaque prédiction est suivie d'une possibilité de corriger ses erreurs. Lorsqu'on génère une hypothèse, notre cerveau exige de très vite savoir si c'est juste ou pas (...)" Stanislas DEHAENE : propos recueillis par Guénaëlle LE SOLLEU et J. P. ARIF (revue L'Eléphant, n° 17, janvier 2017, p. 26)

"Il y a vingt-huit ans aujourd'hui, je présentais mon projet initial pour le World Wide Web. J'avais imaginé le Web comme une plateforme ouverte qui permettrait à quiconque, partout, de partager des informations, de collaborer par-delà les frontières géographiques et culturelles. Sous bien des aspects, le Web a répondu à cette vision, mais la bataille pour le garder ouvert est sans relâche. (...) J'ai inventé le Web, mais vous tous avez contribué à en faire ce qu'il est aujourd'hui. Tous les blogs, tous les posts, Tweet, photos, vidéos, applications, pages Web et bien d'autres formes de contenu représentent les contributions de millions d'entre vous tout autour du monde à la construction de notre communauté en ligne (...)" Tim BERNERS-LEE, dans un dossier du Monde du 14.03.2017 sur le sujet : "Comment limiter l'ingérence du Net ?" ; l'article de cet auteur (inventeur du Web en 1989) s'intitule :"Travaillons avec les géants du Web pour plus de transparence".




Citations et extraits

Noms des conjoint(e)s

Noms des parents des conjoint(e)s

Index des EUZET

Les lignées issues de l'Hérault

Plan détaillé du site

Photos de lieux, d'actes et d'objets

Photos de personnes

Liste éclair

Nouveautés du mois

sommaire

haut de page