D'autres familles rencontrées au fil des recherches.



"Le confusianisme, qui prend racine dans la vénération des ancêtres, a encouragé la tenue de registres généalogiques. Son adepte consultait le passé non pas pour y apprendre comment il serait possible de changer les institutions, mais plutôt pour y découvrir l'idéal à rétablir et des modèles de vertu à imiter." Daniel BOORSTIN : "Les découvreurs" dans la quatorzième partie intitulée : "Introduction au passé" (Random House, New York, 1983)


Ces notes ont été prises "à toutes fins utiles", au fur et à mesure des recherches sur les EUZET, soit directement dans les dossiers (surtout des Archives départementalers de l'Hérault = AD 34, ou du Gard = AD 30, ou encore du Puy-de-Dôme = AD 63) soit à partir de répertoires établis par des chercheurs (notamment, Jacqueline ITIER, pour les registres, aux AD 30, des notaires Henry et Guillaume MALIEN, de Viols-le-Fort, ou encore Henri FOURNOL, pour la commune de Puéchabon, au Cercle généalogique du Languedoc). Le seul intérêt de ces annotations rapides est de donner des orientations pour de nouvelles recherches. Il est certain que les références indiquées (par exemple, celles tirées des archives des seigneurs de Londres et de Viols-le-Fort) sont infiniment plus riches. Il faut donc prendre ces informations comme de simples indicateurs et non comme des éléments exhaustifs.

Nous avons choisi des familles qui ont "croisé" des EUZET mais, surtout, dont les noms se répètent, de siècle en siècle, toujours dans les mêmes endroits. Ainsi, pour les ALEGRE (que l'on peut écrire aussi avec deux l) dont le patronyme se retrouve dès le début du XIIIe siècle au château de Londres (qui deviendra, plus tard, le Mas de Londres) puis, dès le commencement du XVIe siècle, au mas d'Alègre, situé au pied du château de Londres, et finalement dans tout le val de Londres et les zones proches.

1/ Les ALEGRE du Château de Londres.
2/ Les MARRE de Viols-le-Fort.
3/ Les LATOUR du Triadou.
4/ Les PLAGNIOL du Triadou.
5/ Les PEPIN du Triadou.
6/ Les REDIER de Sauteyrargues.
7/ Les (d') AUZEMAR de Montpellier et du Triadou.
8/ Les AZEMAR du Triadou.
9/ Les (d') AZEMAR ou ADHEMAR de Claret, Assas, Notre-Dame-de-Londres et Château de Londres.
10/ Les de BERTIN du Triadou.


1/ Les ALEGRE du Château-de-Londres.

- 1 E 2900 (AD30) : en 1214, Pons A et Guillaumette, sa femme.
- 1 E 2404 (AD30) : en 1280, Béranger A, du château de Londres, pour une terre à Saint-Martin-de-Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1287, Béranger A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1291, Béranger A
- 1 E 2917 (AD30) : en 1293, Bringuier A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1296, Béranger A, du château de Londres (2 actes)
- 1 E 2404 (AD30) : en 1298, Béranger A (2 actes)
- 1 E 2404 (AD30) : en 1301, Béranger A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1302, Béranger A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1306, Béranger A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1312, Béranger A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1312, Jean A, fils de Béranger, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1317, Guillaume A, du château de Londres (2 actes)
- 1 E 2404 (AD30) : en 1319, Béranger et Guillaume A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1324, Guillaume A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1338, Guillaume A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1369, Guiraud A, du château de Londres.
- 1 E 2900 (AD30) : en 1385, Guiraud A, du château de Londres.
- 1 E 2404 (AD30) : en 1385, Guiraud A, du château de Londres.
- Histoire du pays de Londres (Bougette) : en 1390, Durand A a reconnu les Albières de l'Amalou (Le Renard)
- 1 E 2922 (AD30) : en 1390, Guiraud A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1414, Jean A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1416, Guillaume et Jean A, du château de Londres
- 1 E 2404 (AD30) : en 1422, Monbonne, fille de Guillaume A, pour une terre à Notre-Dame-de-Londres.
- 2 E 95 263 2 Mi 219 R 81 (AD34): en 1423, Agnès A, veuve de Raymond EUZET, de Saint-Gély-du-Fesc, a un frère, Jean A, du château de Londres
- 1 E 2917 (AD30) : en 1429, Jean A, du château de Londres, achat d'une maison, mas de Romiguières
- Histoire du pays de Londres (Bougette) : en 1429, le mas de Romiguières passe à la famille Jean A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1431, Guillaume A, du château de Londres, à propos de la vente à son profit du mas d'André, alias de Cambon, paroisse Saint-Etienne-de-Viols (3 actes)
- 1 E 2900 (AD30) : en 1432, Guillaume A, du château de Londres.
- 1 E 2404 (AD30) : en 1445, lods au profit du seigneur du château de Londres de l'acquisition faite par Guiraud A
- 2 E 64/313 (AD30) : en 1450, Guiraud A et Bringuier A, frères, du château de Londres (vente)
- 1 E 2922 (AD30) : en 1488, Guiraud A
- 1 E 2900 (AD30) : en 1505, Etienne REBOUL, laboureur du mas de la Liquière : confront Arnaud et Antoine A, du mas d'A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1505, Etienne REBOUL, laboureur du mas de la Liquière, à Arnaud et Antoine A, du mas d'A (pour une terre)
- 1 E 2900 (AD30) : en 1511, Etienne REBOUL, laboureur du mas de la Liquière : confront Arnaud et Antoine A, du mas d'A
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1511, il n'existait à cet endroit (le mas d'A) que la maison des frères Antoine et Arnaud A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1528, Jean A et Guiraud A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1520, Jean A, du château de Londres (une maison)
- 1 E 2922 (AD30) : en 1538, Antoine A, Bringuier A et Arnaud A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1541, Bringuier et Arnaud A, Guiraud A et Antoine A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1545, Guiraud et Antoine A, Arnaud A, Jean A vieux
- 1 E 2922 (AD30) : en 1551, Bringuier A, Antoinette A x Jean Jean
- 1 E 2922 (AD30) : en 1552, Bringuier A et Guiraud A, Bringuier A et Arnaud A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1554, Bringuier A et Guiraud A
- 1 E 2404 (AD30) : en 1560, Bringuier et Anne A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1560, Bringuier A et Anne A x Jean Jean, Bringuier A, Jean A, Guiraud et Antoine A, Arnaud A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1562, Bringuier A, Arnaud A, Guiraud A (prêtre ?), Antoine A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1564, Guiraud A, Laurens A, Antoine A ; Antoine A fils à Guiraud A, Antoine A fils à Bringuier A, Antoine A fils à Jean A, Pierre A vieux, Bringuier A et Anne A ; Guiraud et Pierre A, Laurens A, Marguerite A
- 1 E 2922 (AD30) : en 1565, Antoine A fils à Bringuier
- 1 E 2922 (AD30) : en 1566, Catherine A x Guillaume PRUNET, Antoine A fils à Guiraud, Laurens A
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : vers 1575, mariage de Antoine A, du château de la Roquete, avec Jeanne LACAN, du château de la Roquete
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1576, Antoine A, fils de Bringuier du mas d'A
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1576, mariage de Jacques Audibert et Clairette PRUNET, fille de Guillaume et de Catherine A, du mas de vernassol, château de Londres
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1577, mariage d'Antoine GIBAIL avec Antoinette A, fille de Mathieu A et de Catherine GALLIAC, du mas des Mazes, au Causse du Frouzet, Saint-Martin-de-Londres
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1578, Antoine A, du mas de Montlous, Saint-Martin-de-Londres, a arrenté à Pierre A, son frère, du mas d'A
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1578, testament d'Antoine A, fils de Guiraud, du mas d'A ; les enfants sont : Antoine, Jean, Pierre, Guillaume et Jeanne
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1578, Pierre A, du mas d'A, fils d'autre Pierre
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1578, Jean Jean et Anne A, mariés, du mas d'A, ont vendu à Pierre A, leur beau-frère et frère
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : vers 1580, mariage de Anne A, du château de la Roquete, avec Antoine REBOUL, du château de la Roquete
- 1 E 2920 (AD30) : en 1585, Antoine ALARY et Fulcrand A sont pariers du mas de Combrié, dit de forge, juridiction du Rouët, paroisse de Notre-Dame-de-Londres. Ce mas est "dit par le passé de Largier (ou Sargier).
- 2 E 56 627 (AD30) : en 1591, mariage de Jeanne JEAN, fille de + Jean JEAN et d'Anne A, du mas d'A
- 2 E 56 629 (AD30) : en 1592, mariage de Guillaume REVEL et Catherine A, fille de + Guiraud et Marguerite CAYZERGUES, du château de Londres ; présent : Arnaud A, son frère
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, mariage d'Etienne BARRAL et de Gracie A, fille de Pierre, dit Jaumet, et de Marguerite DUMAS, du château de Londres
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, mariage de Pierre VALETTE et Gracie A, fille d'Antoine et d'Antoinette GAILLAC, du mas de Montlous
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, mariage de Pierre CAUSSAT et de Jeanne A, fille d'Antoine (et ledit Antoine, fils de Pierre) et de Fulcrande de SALLES, du mas d'A
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, testament de Claire A, sage-femme, relicte d'Antoine ESPINAS, du château de Londres
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, mariage d'Arnaud A, fils de Guiraud et de Marguerite CAYZERGUES, du château de Londres, avec Antoinette RICOME
- 2 E 56 631 (AD30) : en 1594, testament de Claude GLEYZES, du mas d'A : Anne A, sa belle mère et Catherine JEAN, sa femme
- 2 E 56 635 (AD30) : en 1598, testament de Françoise A, relicte de + Fulcrand DEDET, notaire royal de Notre-Dame-de-Londres : Gracie A, sa soeur, et Fulcrand A, son frère
- 2 E 56 635 (AD30) : en 1598, mariage de Berthomieu FEDIERE, fils de Pierre et de Guiraude A, du mas de Masclac
- 2 E 56 636 (AD30) : en 1599, testament de Jean BERTRAND, époux de Louise A
- 2 E 56 636 (AD30) : en 1599, contrat de mariage de Pierre A, dit Loupiot, fils de + autre Pierre et de Françoise REBOUL, du mas d'A, avec Françoise CAMPMAL (mariage en 1577 ?)
- 2 E 56 636 (AD30) : en 1599, accord pour Raymond A, fils de + Pierre A jeune, du mas d'A, et de + Catherine FEDIERE
- 2 E 56 637 (AD30) : en 1600, mariage de Jean FAVAS et de Marguerite A, fille de + Pierre et de Jeanne CALAGES, du mas d'A
- 2 E 56 639 (AD30) : en 1602, Anne Jean, fille de + Jean Jean et d'Anne A, du château de Londres, est mariée avec Fulcrand BOUDON
- 2 E 56 640 (AD30) : en 1603, contrat de mariage de Pierre A, dit Jaume, fils de + Jean jeune et d'Isabel SOLAS, du château- de Londres, avec Marguerite DUMAS
- 2 E 56 641 (AD30) : en 1604, testament de Pierre A, fils de + Jean dit Peyrotes, laboureur du mas d'A : il a pour enfants, Jacquette, sa fille ; Pierre et Etienne, ses fils
- 2 E 56 641 (AD30) : en 1604, testament de Pierre A, dit Jaume, du château de Londres, fils de + Jean ; il a pour enfants : Gracie, Anne, Françoise et Catherine, ses filles ; Giniyer ? et Andrieu, ses fils
- 2 E 56 641 (AD30) : en 1604, mariage d'Audibert REBOUL (fils de + Jean et de + Dauphine EUZET) avec Marguerite CAUSSE, fille de Jacques et de Annette A, de Saint-Martin-de-Londres
- 2 E 56 642 (AD30) : en 1605, transaction entre Fulcrand A, fils de + Pierre et de Jeanne CALAGES (2e épouse de + Pierre) et Raymond A, fils de + Pierre et de Catherine FEDIERE (1re épouse de + Pierre) ; Pierre a eu aussi deux autres enfants : Antoine et Marguerite A
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : en 1605, mariage de Giniyer A (fils d'Antoine et de Jeanne LACAN), du château de la Roquete, avec Antoinette DUPIN
- 2 E 56 642 (AD30) : en 1605, testament d'Anne A, relicte de + Jacques CAUSSE, de Saint-Martin-de-Londres
- 2 E 56 642 (AD30) : en 1605, donation LEQUES : Marguerite CAMPMAL est mariée avec Pierre A, fils d'autre Pierre
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, mariage de Antoine SABATIER, fils de Jean et de + Gracie A, du mas de Fonbelou, à Valflaunès ; présent : Fulcrand A, son oncle
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, Anne A, relicte de + Jacques CAUSSE, de Saint-Martin-de-Londres
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, testament de Marguerite A, fille de Fulcrand et de Catherine BLANQUE, sage femme, relicte de Jean JOURNET, du mas du Blanc, à Claret ; présent : Jean A, son frère
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, mariage de Pierre Jean, fils de Jean Jean et de Anne A, du mas d'A, avec Françoise A, fille de + Pierre et de Marguerite DUMAS du château de Londres ; présents : ses frères, François et André A
fille - 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, mariage de Marguerite DESPUECH et d'Antoine A, laboureur, fils de Pierre et de Jeanne CALAGES, du mas d'A ; présents : ses frères, Raymond et Fulcrand
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, testament d'Antoine REBOUL, marié avec Anne A
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1607, A, PRUNET et REBOUL reconnaissent les terres du mas de Vernassol
- 2 E 56 645 (AD30) : en 1608, la veuve de Mathieu A, du mas des Mazes au Causse du Frouzet, fait son testament en faveur de Berthomieu, Antoine et Raymond, ses fils et d'Antoinette, sa fille
- 2 E 56 647 (AD30) : en 1613, mariage de Marguerite RICARD et de Raimond A, baille du château de Londres, fils de + Pierre, du mas d'A
- 2 E 56 648 (AD30) : en 1614, testament d'Antoine A, fils de + Pierre, du mas d'A ; marié avec Marguerite DESPUECH ; Jeanne, sa fille et Fulcrand, son fils
- 2 E 56 649 (AD30) : en 1615, Accord pour Pierre Jean, fils de Jean Jean et d'Anne A, du mas d'A
- 2 E 56 649 (AD30) : en 1615, donation de Jeanne COURNUT, du mas des Mazes, au Causse du Frouzet, veuve de Barthélémy A, pour son fils Pierre A
- 2 E 56 650 (AD30) : en 1616, testament de Pierre A, "loupiat", fils de + autre, laboureur au mas d'Alegre, marié avec Marguerite CAMPMAL ; Jean et Laurent, ses fils ; Anne (veuve d'Abraham PEYRAN) et Jeanne, ses filles
- 2 E 56 650 (AD30) : en 1616, testament d'Antoinette A, fille de + Mathieu, mariée avec Antoine GIBAL, de Saint-Martin-de-Londres
- 2 E 56 651 (AD30) : en 1617, au mariage de Raimond FEDIERE et de Marquese ROUX, Raimond A est le cousin de Marquese
- 2 E 56 651 (AD30) : en 1617, mariage de Jeanne Causse, fille de + Jacques et d'Anne A
- 2 E 56 652 (AD30) : en 1618, Antoinette A, fille de Fulcrand A et de Charlotte BOUDON, du mas de Montlous, Saint-Martin-de-Londres, se marie avec Pierre FEDIERE
- 2 E 56 652 (AD30) : en 1618, Marguerite A, fille de Fulcrand A et de Charlotte BOUDON, du mas de Montlous, Saint-Martin-de-Londres, se marie avec Jaume CAUSSE ; est présent, Fulcrand A, son frère
- 2 E 95 1752 (AD34) : en 1620, Gracie A, fille de Raimond a, du château de Londres, se marie avec François RICARD
- 1 E 2920 (AD30) : en 1624, le mas d'A.
- 1 E 2922 (AD30) : en 1633, Pierre A peyroullet, Arnaud A, Fulcrand A alias mestrou
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : en 1653, mariage d'Antoine A (fils de "Giniyer" A et d'Antoinette DUPIN), de Puéchabon, avec Gracie Dupin
- Histoire du pays de Londres (Bougette) : en 1664, Antoine A, consul du Château de Londres
- 2 E 47 69 (AD34) : en 1667, testament de Laurens A, de Saint Mathieu
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1671, Antoine A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1674, Guillaume A, de Montlous, possedait les 2/3 du mas de Careyrolles
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1681, Antoine A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1690, Fulcrand A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1692, Antoine A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1696, Fulcrand A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1698, Antoine A, consul du Château de Londres
- Histoire du pays de Londres (BOUGETTE) : en 1705, Antoine A, du mas d'A, reconnut une jasse (mas Les Baralles)

[Note : le dossier 1 E 2922 (AD30) concerne les albergues de lamalou, c'est-à-dire le domaine du renard (dont le logis) ; les détails ne sont pas repris ici.]

2/ Les MARRE de Viols-le-Fort.

- 1 E 2900 (AD30) : en 1357, Guillaume M, de Viols, fils de + Jean M
- 2 E 95_596 (AD 34) : en 1452 (le 22.11.), Bringuier M (ou Bérenguier ou Béranger), prieur du Triadou, fait une donation à Jean M, son neveu, fils de son frère Guillaume, de Viols
- 2 E 56 623 (AD30) : en 1578, mariage Antoine BOYER et Alayssette M, fille de + Raymond et de + Guillemette CAMBON, de Viols ; présent : Mathieu M, son frère et héritier du père
- 2 E 56 626 (AD30) : en 1586, mariage entre Vincent AVINENS et Catherine M, fille d'André et de + Claude OLIVIER, de Viols ; présent : Jacques M, son frère
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : vers 1590 ?, naissance de Marie M, fille de Jacques M, procureur juridictionnel de Viols, et de Claude LAVAL
- 2 E 56 629 (AD30) : en 1592, accord Gabriel M, laboureur à Viols et Antoinette de LAVAL, relicte de Bernard M, fils dudit Gabriel, de Viols
- 2 E 47 96 (AD34) : en 1592, testament de Jean M, fils de Gabriel, laboureur de Viols ; Mondette M, sa fille
- 2 E 56 630 (AD30) : en 1593, mariage d'André Jean avec Marie M, fille d'Antoine et de Françoise DORTOLZ, de Viols ; présent pour elle : Gabriel M, son oncle
- 2 E 56 631 (AD30) : en 1594, Vincent AVINENS, marié avec Catherine M (fille d'André) a reçu de Jacques M, fils et héritier de + André, son beau-frère
- 2 E 56 633 (AD30) : en 1595, mariage de Jean ROBIEU avec Mondette M, fille de + Jean et de Gracie SURGUIERE, de Viols ; présent pour elle : Gabriel M, son aïeul
- 2 E 56 633 (AD30) : en 1595, mariage de Bertrand ROBIEU avec Gracie SURGUIERES, relicte de Jean M
- 2 E 56 634 (AD30) : en 1597, testament de Mathieu M, laboureur de Viols ; sa femme est Guillaumette HIERLE; ses enfants sont Jean, François, Guillaume, Catherine, Béatrix, Jacquette et Isabel
- 2 E 56 635 (AD30) : en 1598, transaction avec Gabriel et Antoine M, frères, et autre Antoine M, fils dudit Antoine, de Viols
- 2 E 56 637 (AD30) : en 1600, mariage de Raymond M, fils de + Pascal, de Viols, avec Alayssette EUZET
- 2 E 56 638 (AD30) : en 1601, mariage d'Antoine BRUNEL et de Marguerite M, fille d'Antoine M plus vieux et de Françoise ..., de Viols
- 2 E 56 639 (AD30) : en 1602, accord pour Antoine M, fils de + Pierre, de Viols
- 2 E 56 643 (AD30) : en 1606, mariage d'Amans M, fils de + André et de Claude FRIGOLETTE, de Viols, avec Antoinette ROQUES
- 2 E 56 646 (AD30) : en 1612, contrat de mariage de Jeanne M, fille de Jacques M (fils de + autre) et de Claude de LAVAL, de Viols, avec Berthomieu HUGUES
- 2 E 56 646 (AD30) : en 1612, Jacques M, fils de + Gabriel, de Viols
- 2 E 56 648 (AD30) : en 1614, André M, fils de + Pascal, de Viols, a vendu à Amans M, fils de Jaume, de Viols
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : en 1617, contrat de mariage de Jeanne M, de Viols, fille de Jacques M et de LAVAL Claude, avec Barthélémy UGONNENQ ; + de Jeanne M en 1617
- Une forêt généalogique - Puéchabon (FOURNOL) : en 1624, mariage d'Amans M ( fils de Jacques M et de Catherine FAMIER), de Viols, avec Jeanne Mathieu
- 2 E 27 106 (AD34) : en 1645, donation par Pierre M à Jeanne M, sa soeur, de Viols ; il est fils de Jacques M et de + Marguerite RICOME, de Viols ; il est soldat en Catalogne pour y servir le roi contre les ennemis ; présents : Pierre M, son cousin, de Viols et Marguerite M, sa soeur consanguine ...
- 2 E 81 113 (AD34) : en 1658, Pons M
- 2 E 81 113 (AD34) : en 1658, Jeanne M, veuve de Louis MONTELS ; Pierre M, son frère
- 2 E 81 114 (AD34) : en 1659, mariage de Jacques BADARON et d'Izabeau M, fille de Jean, de Viols (ou en 1660)
- 2 E 81 114 (AD34) : en 1660, Jean M et Jacques M, son fils
- 2 E 81 115 (AD34) : en 1660, Amans M, fils d'autre, de Viols
- 2 E 81 115 (AD34) : en 1660, Isabeau M, fille de Jean M et de Jeanne SOLAS, mariée avec Jacques BADARON
- 2 E 81 115 (AD34) : en 1660, mariage de François M, cordonnier, fils d'Amans M, procureur juridictionnel de Viols et de Jeanne MATHIEU, avec Jeanne M, fille de Pierre M vieux et de Jacquette SERANE
- 2 E 81 115 (AD34) : en 1660, Pierre M et Jacques M, père et fils, de Viols
- 2 E 81 115 (AD34) : en 1660, Jeanne M, veuve de + Louis MONTELS, de Viols
- 2 E 81 116 (AD34) : en 1662, testament de Jaumette LAVAL, veuve de + Amans M, de Viols ; héritier universel : Pons M, fils de + Amans M, son feu mari, et de Antoinette ROCQUE (les autres bénéficiaires sont des AVINENS et des BOUGETTE, nièce et neveux)
- 2 E 81 118 (AD34) : en 1665, François EUZET, doit à Amans M, fils d'autre, de Viols
- 2 E 81 118 (AD34) : en 1666, testament de Joseph M : Jacquette SERANE, sa mère : Pierre, Etienne, Marie et Jeanne M, ses enfants, Gracie et Aline, ses soeurs
- 2 E 81 118 (AD34) : en 1666, Pierre M, fils d'autre
- 2 E 81 118 (AD34) : en 1666, Jacques M, fils de + Jean, de Viols, à Amans M, fils d'autre, de Viols
- 2 E 81 118 (AD34) : en 1666, Pierre M, fils de Jaulme, de Viols, à Jacques M, son associé
- 2 E 81 122 (AD34) : vers 1669 : + Amans M (d'après un acte du 06.05.1672 où Jeanne MATHIEU est dite veuve de + Amans M, en son vivant procureur juridictionnel en la justice de Viols-le-Fort, retirée depuis le décès de son mari il y a environ trois ans) ; présents : Isabeau M veuve de + François EUZET ; Pierre M, son cadet, contrôleur au grenier à sel, en Auvergne
- 2 E 81 121 (AD34) : en 1671, contrat de mariage de Sébastien EUZET (fils de Pierre et de Jeanne ALLEGRE, du mas de Sueilles) et Elix M (fille de + Pierre M et de Jaquete SERANE, de Viols) ; Antoine M, son frère ; Gratie M, sa soeur ; Pierre M, son cousin.
- 2 E 81 126 (AD34) : en 1678, Marguerite EUZET, veuve et héritière de + Antoine M, fils et héritier de + Pierre M, de Viols ; actionnée par Joseph M, son beau-frère ; Pierre M, son cousin
- 2 E 81 126 (AD34) : en 1678, François M, fils à + Amans M, procureur juridictionnel de Viols et de + Jeanne MATHIEU a reçu d'Amans M, son frère, procureur juridictionnel de Viols ; Isabeau M, sa soeur
- 2 E 81 126 (AD34) : en 1679, testament de Jeanne M, femme de François M : Jacques, Pierre et Marie, ses enfants
- 2 E 81 131 (AD34) : en 1685, testament d'Amans M x Isabeau PIGEIRE, procureur juridictionnel, les enfants sont Antoine, Pierre 1, Pierre 2, Joseph,Isabeau et Marie
- BMS Viols (AD34) : en 1689, mariage de Marie M, fille de + Antoine M et de Marguerite EUZET, avec Jean MATHIEU
- 5 E 48 752 (AD63) : en 1692, vente d'un moulin par Pierre M, fils d'Amans et Jeanne MATHIEU
- 5 E 48 755 (AD63) : en 1697, Jacquette BANON, veuve de Pierre M et Amans, leur fils
- 5 E 48 756 (AD63) : en 1698, Amans M, fils de Pierre et de Jacquette BANON
- 1 E 2929 (AD30) : en 1710, Pierre M, fils à + Amans, de Viols
- 2 E 81 147 (AD34) : en 1744 : Gabriel EUZET et Pierre M, de Viols, fermiers du domaine de Maure, à Viols

Observations concernant les MARRE de Viols-le-Fort

A ce jour, nous avons trouvé cinq MARRE de Viols-le-Fort qui ont été procureurs juridictionnels de Viols-le-Fort :

- Jacques MARRE x Claude LAVAL (de Viols) : ils ont eu pour fille 1 / Jeanne MARRE : CM 01.04.1612 avec Berthomieu HUGUES, charpentier, fils de Pierre et de + Antoinette CAYZERGUES, de Puéchabon (2 E 56 646 AD30) 2 / Jeanne MARRE : CM 21.05.1617 avec Barthélémy HUGONNENCQ ou HUGONNET, charpentier, fils de Piere et de + Antoinette CAIRAGUE, à Puéchabon ; une de ces Jeanne MARRE (à moins que ce ne soit la même) meurt le 25.06.1617, à Puéchabon (Une forêt généalogique - Puéchabon - Henri FOURNOL). Dans l'acte de 1612, il est dit que Jacques MARRE x Claude LAVAL est fils d'autre, c'est-à-dire d'un autre Jacques MARRE. En ce qui concerne Jeanne, pour 1612 et 1617, la ressemblance du nom et du prénom du mari, le lieu et le métier font penser qu'il s'agit du même couple.

- Amans MARRE x Jeanne MATHIEU : x 20.04.1624, à Puéchabon (Une forêt généalogique - Puéchabon - Henri FOURNOL ; 2 E 81 115 ; 2 E 81 126 - AD34) ; il est fils de Jacques MARRE et de Catherine FAMIER, elle est fille de Marcelin MATHIEU et de Alles OULIER, de Puéchabon, (Une forêt généalogique - Puéchabon - Henri FOURNOL)

- Amans MARRE x Isabeau PIGEIRE (de Viols) ; il fait son testament le 13.07.1685 (2 E 81 131 AD34 ) et est le fils d'Amans MARRE x Jeanne MATHIEU. Elle est fille d'Antoine PIGEIRE et de Françoise COURNUT, de Viols (son oncle s'appelle Amans COURNUT)

- Antoine MARRE, fils d'Amans MARRE et d'Isabeau PIGEIRE, est procureur juridictionnel en 1690 (2 E 81 133, f 10 et 29 - AD34) ; il est fils d'Amans MARRE et d'Isabeau PIGEIRE

- Joseph MARRE, fils d'Amans MARRE et d'Isabeau PIGEIRE, est procureur juridictionnel au moins de 1722 à 1728 ; il est probablement fils d'Amans MARRE et d'Isabeau PIGEIRE.

A noter que le 13 juin 1670, lors de la vente de la métair de Peyrebrune par Simon ESTEVE à Pierre EUZET, de Sueilles, Amans MARRE est présent et est signalé comme étant procureur juridictionnel de Viols-le-Fort et de Saint-Jean-de-Cuculles.

Ainsi, cet office est resté entre les mains des MARRE du XVIe siècle (au moins) au XVIIIe siècle . Isabeau MARRE qui se marie avec François EUZET est la fille d'Amans MARRE et de Jeanne MATHIEU ; elle est la soeur d'Amans MARRE marié avec Isabeau PIGEIRE. Les actes de la succession du couple Isabeau MARRE-François EUZET montrent que leurs enfants étaient cousins du notaire royal de Viols-le-Fort, Etienne EUZET. De même, Pierre MARRE, le notaire royal de Viols-le-Fort et d'Argeliers, était le fils de Joseph MARRE, procureur juridictionnel de Viols-le-Fort (comme on le voit, par exemple, quand il se marie, en 1728, avec Marie LAVAL). Un de ses oncles, Pierre MARRE, s'était marié, en 1690, avec Marie CLAPAREDE, soeur du notaire Mathieu CLAPAREDE, toujours de Viols-le-Fort. Ainsi, la logique de ces unions gravitant dans le monde de la justice et du droit était claire, même si beaucoup de membres de ces nombreuses fratries étaient obligés de se rabattre sur d'autres métiers : fermier, muletier ou cordonnier. C'est le cas, par exemple, de François MARRE (le frère d'Amans MARRE x Isabeau PIGEIRE et d'Isabeau x François EUZET) qui était cordonnier.

Les recherches montrent qu'il y a eu au moins quatre MARRE avec le prénom d'Amans, à Viols-le-Fort

- Amans MARRE x Antoinette ROQUES, CM le 19.11.1606 (2 E 56 643 AD30) ; il est fils d'André MARRE et de Claude FRIGOLET, de Viols ; elle est fille de Gabriel ROQUES et de + Marguerite AVINENS, de Viols. Il se remarie avec Jaumette LAVAL ; celle-ci fait son testament en 1662 (2 E 81/116 AD34) ; l'héritier universel est Pons MARRE, fils de + Amans MARRE, son mari et de sa première femme, Antoinette ROQUES.
- Amans MARRE, fils de Jaume, de Viols ; signalé par la vente d'une terre le 13.02.1614 (2 E 56/648 AD30) par André MARRE, fils de + Pascal MARRE, de Viols.
- Amans MARRE x Jeanne MATHIEU, fils de Jacques MARRE et de Catherine FAMIER
- Amans MARRE x Isabeau PIGEIRE, fils d'Amans MARRE x Jeanne MATHIEU

A ces quatre, il faut encore ajouter Amans MARRE, marchand tanneur d'Ardes (63), fils de Pierre MARRE, contrôleur du grenier à sel d'Ardes, et de Jacquette BANON (Pierre était fils d'Amans MARRE et de Jeanne MATHIEU, de Viols).

3/ Les LATOUR du Triadou.

Les LATOUR, de la TOUR, ou de LATOUR ou DELTOUR, voire LATOURRE et de la TOURRE, ont habité au Triadou au moins du 13ème siècle jusqu'au 17ème siècle.

- 1276, (le 12 juillet), Guillaume L et Pierre L sont représentants pour la val de Montferrand
- 1307, Guillaume L est notaire des Matelles
- 1343, Ra(i)mond L ; vente à George BOISSIER d'une vigne avec maison au Triadou (notaire HOLANIE, de Montpellier, f 24, aux AD 34)
- 1442, Antoine L et Guillaume L font des reconnaissances féodales (notaire DUFOUR ou de Furno, aux AD 34)
- 1452 (07.05.), Guillaume L et Antoine L, frères, fils et héritiers de Guillaume L, du mas du Triadou, quittance à Bernard GUISARD, concerne Alayssete L (notaire Marcel ROUBAUD, des Matelles : 2 E 95/596)
- 1453 (04.12), donation d'Arnaud L à ses frères, Antoine L et Guillaume L, fils de Guillaume L et son épouse Ricarde, du mas du Triadou (notaire Marcel ROUBAUD, des Matelles : 2 E 95/596, aux AD 34)
- 1456 (16.12), compromis entre Guillaume L et Antoine L d'une part, et Arnaud et Jean EUZET, tous du mas du Triadou (notaire Marcel ROUBAUD, des Matelles : 2 E 95/597, aux AD 34)
- 1456, Guillaume L et Antoine L reconnaissent le mas du Triadou (dossier des censives, procès avec le chapitre de Montpellier)
- 1491, Jean L, reconnaissance de dette (notaire Antoine DAUDÉ, de Ganges : 2 E 95/225, aux AD 34)
- 1509, Jacques L et Jean L font des reconnaissances féodales (notaire BOUSQUET, de Cournonterral, aux AD 34)
- 1519, (le 31 janvier), Guillaume L. Contrat de mariage avec Jeanne JEAN, fille d'Antoine, du mas de lancize, Valflaunes (notaire Henri CALMEL, de Sauve, aux AD 30)
- 1520, Dieudonné L et Guillaume L reconnaissent le mas du Triadou (dossier des censives, procès avec le chapitre de Montpellier)
- 1529, Daudé L. est marié avec Jeanne JEAN et Guillaume L. est marié avec Marguerite JEAN (testament d'Antoine JEAN, du mas de Lancize, Valflaunes, le 18.07 (notaire Henri CALMEL, de Sauve, aux AD 30). Note : le Cm de Guillaume montre qu'il y a une inversion pour les prénoms des filles JEAN.
- 1547, (le 6 février) Guillaume L ; Cour des comptes, aides et finances de Languedoc (1 B 1128, aux AD 34)
- 1552, testament de Daudon L, du mas du Triadou (répertoire du notaire DEDET, de Notre-Dame-de-Londres : 2 E 4/232, aux AD 34) ; note : ce prénom s'écrit aussi Dieudonné, voire Daudé.
- 1584, mariage de Gabrielle L avec Marcelin PLAGNIOL (répertoire du notaire DEDET, de Notre-Dame-de-Londres : 2 E 4/232, aux AD 34)
- 1584, division du mas du Triadou entre Barthélémy L, Antoine, Gabrielle et Jacquette L (répertoire du notaire DEDET, de Notre-Dame-de-Londres : 2 E 4/232, aux AD 34)
- 1606, oblige d'Antoine BOUGETTE contre Antoine L (notaire COMTE, de Montpellier : 2 E 57/101, aux AD 34)
- 1617, (le 25 décembre), reconnaissance féodale d'Antoine L où l'on voit que Gabrielle L est mariée avec Marcellin PLAGNIOL et Anthonie L avec Fulcrand VINCENS
- 1621, (le 8 février), emprunt d'Antoine L de 150 livres à Etienne AUZEMAR (Sr du Triadou) destinées à la dot de sa fille Gracie avec Gabriel VINCENS, du Triadou et, le même jour, versement de 100 livres à Gabriel VINCENS (notaire Antoine COMTE, de Montpellier : 2 E 57/57, aux AD 34)
- 1621, (le 10 avril), reconnaissance de dette (37 livres) d'Antoine L auprès d'Antoine PERTRACH, de Molière noire, à Saint-Jean-de-Cuculles (notaire Antoine COMTE, de Montpellier : 2 E 57/57, aux AD 34).
- 1622, (le 21 décembre), testament d'Antoine L qui lègue à ses enfants : Jean 1 L, Jean 2 L, Gracie L, Antoine L, Antoinette L
- 1624, (le 30 avril), reconnaissance de dette de Jacques L, laboureur du Triadou, à Etienne AUZEMAR, sieur du Triadou (70 livres) ; il est fils d'Antoine L (notaire Antoine COMTE, de Montpellier : 2 E 57/60, aux AD 34)
- 1625, (le 9 mai), reconnaissance de dette de Jacques L à Etienne AUZEMAR, sieur du Triadou (80 livres) ; le patronyme est écrit de la TURRE (notaire Antoine COMTE, de Montpellier : 2 E 57/61, aux AD 34)
- 1636, (le 1er juin), testament de Jean L (écrit LATOURRE), habitant du Triadou, qui lègue à ses soeurs : Gracie L (femme de Gabriel VINCENS) et Antoinette L (femme de Fulcrand CLAPAREDE), 5 livres chacune ; son héritier universel et général est Jaulme L, son frère germain, habitant du Triadou (il s'agit probablement de Jacques L) ; il ne sait pas signer et il fait ce testament car il s'est enrôlé dans la compagnie du baron de Bouzigues, au régiment de Montgaillard pour aller en Italie au service du roi (notaire Antoine COMTE, de Montpellier : 2 E 57/72, aux AD 34).
- 1637, (avant le 3 février), paiement par Jacques L d'une dette de son feu père, Antoine L, les deux du Triadou, à Antoine ROUX (de Cazevieille), fils et héritier de son père Jean ROUX, en référence à un contrat du 18.08.1607 du notaire de LAVAL (notaire Antoine FAGES, de Montpellier : 2 E 95/1637, aux AD 34).
- 1667, (le 17 octobre), décès de Gracie L (femme de Gabriel VINCENS), au Triadou
- 1667, (le 17 novembre), décès de Jacques L (âgé de 65 ans), au Triadou
- 1674, (le 7 novembre), baptême d'Elisabeth L, fille de Bertrand L et de Françoise FABRE, au Triadou (le parrain est Jean L, habitant d'Anduze et la marraine Elisabeth FABRE, habitant Alès, diocèse de Nîmes).
- après 1688, (registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou) : Obiit de J(e)an(n)e ACCARIERE, veuve de Jacques L

Ceci est un "premier jet" (à compléter) tiré des notes de l'historien ROUQUETTE sur la "République de Montferrand", du dossier des censives du Triadou (série G, aux AD 34), du minutier du notaire Claude LEBLANC (de la val de Montferrand), de celui du notaire HOLANIE (de Montpellier) et du dossier PH 60, aux AD 34. Il est clair au vu de ces références que les de Turre, de la Tour, DELATOUR ou LATOUR ont eu des intérêts au Triadou depuis (au moins) le début du 14ème siècle. A noter qu'en ce qui concerne l'acte de 1343, cette famille BOISSIER est très présente au Triadou, aux 13ème siècle et au 14ème siècle : en 1287, vente d'un parran par Michel DUMAS à Guillaume BOISSIER, reconnaissance faite en 1332 à Bringuier du TRIADOU par Bernard BOISSIER d'une terre située au terroir de la Deveze, au Triadou, et en 1353, vente par Pierre BLAQUIERE (de la paroisse de Viols), comme tuteur de Guillaume BOISSIER, à Martin ROUSSEL d'un tenement contenant maison, aire, court, parran et oliviers, au Triadou [toutes ces références (avec des dates précises) dans le dossier des censives du Triadou].

A noter, le 25 décembre 1617, un champ appelé "de la Tour", au Triadou. Il est probable que le nom de cette famille vient de là et qu'il y avait une tour au Triadou, ce qui est d'ailleurs indiqué par le chapitre cathédral dans le dossier du procès des censives du Triadou.

Les lieux d'habitation des parrain et marraine du baptême de 1674 sont un signe évident de l'éparpillement de cette famille qui n'est plus présente au Triadou au 18ème siècle. Des précisions ont été apportées par M. Jacques DESCHARD (dans un message du 13.11.2007 sur le groupe Yahoo ! IGW 30) : "Dans le notariat d'Anduze (Me CANTILEAU : 2 E 11/513, aux AD 30) un Jean LATOUR épouse - Cm - en 1689 une Suzanne TEISSIER. On trouve des Cm concernant des Pierre LATOUR un siècle plus tôt. Dans les baptêmes au temple d'Anduze, on trouve ceux de six enfants de Jean LATOUR, traiteur, et Catherine REY, entre 1678 et 1685 (Léonard, Marguerite, Henri, Marguerite, Jean-Louis et François). Rien de plus. (Ref : travaux de M.M. + Lucien CHANSON et André BOUDON).

4/ Les PLAGNIOL du Triadou.

- 1584, mariage de Gabrielle LATOUR avec Marcelin P (répertoire du notaire DEDET, de Notre-Dame-de-Londres : 2 E 4/232, aux AD 34)
- Compoix de la val de Montferrand : 1609. Première mention de Marcelin P
- Notaire Claude LEBLANC (Val de Montferrand) : 25.12.1617. Reconnaissance féodale d'Antoine de LATOUR, item 1, Marcelin P pour Gabrielle de LATOUR, sa femme
- BMS Le Triadou : 15.06.1665. Mariage d'Estienne P (fa Marcelin et Jeanne PERTRACH) avec Fulcrand JEAN
- BMS Le Triadou : 10.04.1668. Mariage de Jean P (fs Marcelin et Jeanne PERTRACH) avec Isabeau TIOCH
- BMS Le Triadou : 01.09.1669. Baptême de Marcellin P (fs Jean et Isabeau TIOCH)
- BMS Le Triadou : 04.09.1672. Baptême de Guillaume P (fs Jean et Isabeau TIOCH)
- BMS Le Triadou : 16.03.1673. Baptême de Jean P (fs Jean et Magdeleine ROUZE = ROUX)
- BMS Le Triadou : 16.03.1673. Baptême de Marguerite P (fa Jean et Magdeleine ROUZE = ROUX)
- BMS Le Triadou : 21.03.1673. Décès de Jean P (fs Jean et Magdeleine ROUZE = ROUX)
- BMS Le Triadou : 28.03.1673. Décès de Marguerite P (fa Jean et Magdeleine ROUZE = ROUX)
- BMS Le Triadou : 20.10.1675. Baptême d'Estienne P (fa Jean et Isabeau TIOCH)
- BMS Le Triadou : 10.01.1679. Mariage d'Isabeau P (fa Marcelin et Jeanne PERTRACH) avec Jean JEAN
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 27.04.1682. Marcelin P, Jean P et Jean AUSEMAR "faisant tout le corps de la communauté" du Triadou, suite à l'emprunt de 100 livres pour réparer l'église, emprunt auprès de Grace P, de Saint Mathieu ; la communauté est débitrice de 50 livres auprès de Jean P jeune, car il a fallu plus de réparations que prévu.
- Notaire Etienne EUZET (Viols-le-Fort) : 25.08.1682. Contrat de mariage de Jean P avec Françoise EUZET
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : à partir de 1688. Obiit de Marcellin P vieux, Jean P son fils, Marcellin P fils dudit Jean, Guillaume P, Elisabeth TIOCHE femme de Jean P, Estienne P sa fille
- BMS Le Triadou : 26.10.1692. Baptême où Guillaume P et Marcelin P, frères, sont témoins
- Notaire Raymond MARGOUET (Montpellier) : 12.03.1693. Contrat de mariage d'estienne P avec Jean EUZET
- Compoix de la val de Montferrand : 10.03.1697. Contrat MAUMEJEAN (Les Matelles), première mention de Guillaume P
- Compoix de la val de Montferrand : 24.06.1697. Contrat MAUMEJEAN (Les Matelles), Guillaume P, renvoi à l'article de Jacques JEAN, son beau-père
- BMS Le Triadou : 17.11.1740. Jean P signe comme "consul du Triadou"
- BMS Le Triadou : 11.04.1742. Décès de Fulcrand Marcelin P (âgé de 7 ans environ)
- BMS Le Triadou : 24.09.1747. Décès de Marcelin P (âgé de 78 ans environ)
- BMS Le Triadou : 02.05.1751. Décès d'Estienne P, veuve de Jean EUZET (âgée de 78 ans environ)
- BMS Le Triadou : 12.02.1771. Mariage de Marie P (fa Jean et Antoinette VINCENT) avec Garnier LAUJOULET
- BMS Le Triadou : 08.01.1782. Naissance de Marie Anne Catherine P (fa Joseph et Catherine BRUNEL)
- BMS Le Triadou : 24.02.1783. Naissance de Marie Thérèse P (fa Joseph et Catherine BRUNEL)
- BMS Le Triadou : 15.05.1783. Décès de Jean P (ménager)
- BMS Le Triadou : 01.03.1785. Baptême de Marianne, "née de trois jours (fa Joseph et Catherine BRUNEL)
- BMS Le Triadou : 01.03.1785. Au baptême de Marianne, le parrain est Jean P, du lieu de Sainte Croix, cousin de la baptisée
- EC Le Triadou : 15 germinal 1794 (04.04.1794). Joseph P signe comme "maire du Triadou"
- EC Le Triadou : 19 nivôse an V (08.01.1797). Décès de Joseph P (fs Joseph et Catherine BRUNEL)
- EC Le Triadou : 14 brumaire an VI (04.11.1797). Décès de Joseph P (âgé de 60 ans environ)
- EC Le Triadou : 26 nivôse an XI (12.01.1803). Décès de Catherine BRUNEL (veuve de Joseph P, (âgée de 52 ans)
- EC Le Triadou : 17.08.1806. Première promesse de mariage de Marie Anne Catherine P (fa Joseph et Catherine BRUNEL) avec Jean François EUZET
- EC Le Triadou : 15.09.1808. Mariage de Marie Anne P (fa Joseph et Catherine BRUNEL) avec Antoine POUSANCRE
- EC Le Triadou : 18.06.1809. Première promesse de mariage de Jean P (fs Joseph et Catherine BRUNEL) avec Marie Anne JEAN
- EC Le Triadou : 25.05.1810. Naissance de Joseph Guillaume P (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 03.06.1810. Décès de Joseph Guillaume P (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 12.11.1811. Naissance de Jean Joseph Etienne (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 04.11.1812. Mariage de Marguerite Antoinette P (fa Joseph et Catherine BRUNEL) avec Marc Antoine BAILLE
- EC Le Triadou : 12.02.1814. Naissance de François Eugène P (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 15.10.1815. Naissance de Thérèse Marguerite Antoinette P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 28.04.1818. Naissance de Marianne Philippine P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 05.12.1820. Naissance de Marguerite Augustine P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 05.12.1820. Dans l'acte ci-dessus, Jean P est dit "adjoint à la mairie"
- EC Le Triadou : 04.04.1825. Naissance de Jacques Léon Casimir Pascal P (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 22.12.1827. Naissance de Augustin Joseph Benjamin P (fs Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 14.09.1835. Mariage de Joseph François P (fs Jean Joseph et Marguerite PUECH) avec Thérèse Marguerite Antoinette P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 31.12.1835. Jean P est dit "maire de la commune du Triadou"
- Recensement de : 1836. Jean P propriétaire 45 ans, Marie Anne JEANJEAN, 51 ans femme du précédent, Jean Joseph Etienne P 25 ans, François Eugène P élève au grand séminaire 22 ans, Marie Anne Philipine P 18 ans, Marguerite Angéline P 16 ans, Guillaume François Sébastien Louis P 14 ans, Jacques Léon Cazimir Pascal P 11 ans, Augustin Joseph Benjamin P 9 ans, Marianne P sans profession célibataire 45 ans soeur de Jean P, Jacques EUZET domestique 19 ans, Vidal VIDAL berger 23 ans, Jean VIDAL berger 34 ans (ménage n 1, 13 membres)
- EC Le Triadou : 21.11.1839. Mariage de François Eugène P (fs Jean et Marie Anne JEAN) avec Marie Anne Constantine MAUVAIS
- EC Le Triadou : 09.02.1841. Mariage de Pierre Augustin Joseph Fulcrand MAUMEJAN avec Marie Anne Philippine P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 19.09.1841. Première promesse de mariage de Jean Joseph Etienne P (fs Jean et Marie Anne JEAN) avec Marguerite Adélaïde P (fa Jean Baptiste et Marie Henriette Rose DUSFOURS)
- EC Le Triadou : 29.07.1842. Naissance de Jean Joseph Marie P (fs Jean Joseph Etienne et Marguerite Adélaïde P)
- EC Le Triadou : 16.10.1843. Décès de Jean P (âgé de 54 ans)
- EC Le Triadou : 04.02.1844. Naissance de Marie Anne Philippine P (fa Jean Joseph Etienne et Marguerite Adélaïde P)
- EC Le Triadou : 20.11.1845. Mariage de Pierre Marie DURAND et Marguerite Augustine P (fa Jean et Marie Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 22.02.1846. Naissance d'Antoine Adrien Eusèbe P (fs Jean Joseph Etienne et Marguerite Adélaïde P)
- EC Le Triadou : 18.06.1846. Décès d'Antoine Adrien Eusèbe P (fs Jean Joseph Etienne et Marguerite Adélaïde P)
- EC Le Triadou : 09.06.1850. Première promesse de mariage d'Augustin Joseph Benjamin P (fs Jean et Marie Anne JEAN) avec Antoinette DEJEAN
- EC Le Triadou : 13.10.1850. Première promesse de mariage de Guillaume François Sébastien Louis P (fs Jean et Marie Anne JEAN) avec Marie Rose (fa père inconnu)
- EC Le Triadou : 28.12.1850. Décès de Marguerite Adélaïde P (âgée de 40 ans)
- EC Le Triadou : 06.08.1851. Naissance de Marc François P (fs François et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 28.09.1851. Première promesse de mariage de Léon Casimir Jacques Pascal P (fs Jean et Marie Anne JEAN) avec Elisabeth Clémentine RICOME
- EC Le Triadou : 26.05.1853. Naissance de Léon Jules P (fs François et Rose BAYLE, son épouse - au lieu de Marie Rose)
- EC Le Triadou : 01.09.1855. Naissance de François Joseph Eugène P (fs François et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 09.11.1856. Première promesse de mariage de Jean Joseph Etienne P (fs Jean et Marie Anne JEAN, veuf de Marguerite Adélaïde P) avec Marie Catherine SERANE
- EC Le Triadou : 02.10.1857. Naissance de Auguste Paulin P (fs François et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 08.10.1857. Naissance de Marie Jean Joseph P (fs Jean Joseph Etienne et Marie Catherine SERANE)
- EC Le Triadou : 14.10.1857. Décès de Marie Jean Joseph P (fs Jean Joseph Etienne et Marie Catherine SERANE)
- EC Le Triadou : 27.01.1859. Naissance de Eugène Marie Joseph François P (fs Jean Joseph Etienne et Marie Catherine SERANE)
- EC Le Triadou : 27.04.1859. Décès de Marie Anne P (fa Jean et Marie Anne JEAN), âgé de 74 ans, célibataire
- EC Le Triadou : 17.03.1860. Naissance de Marie Louise Gertrude P (fa Jean Joseph Etienne et Marie Catherine SERANE)
- EC Le Triadou : 25.07.1860. Décès de Eugène Marie Joseph François P (fs Jean Joseph Etienne et Marie Catherine SERANE)
- EC Le Triadou : 20.04.1860. Naissance de Marie Anne Joséphine P (fa François et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 05.04.1865. Décès de Marguerite Antoinette P (veuve Marc Antoine BAYLE)
- EC Le Triadou : 25.01.1868. Naissance d'Henricie Rose Marie P (fa François Louis Sébastien et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 15.04.1868. Décès d'Henricie Rose Marie P (fa François Louis Sébastien et Marie Rose)
- EC Le Triadou : 26.09.1868. Décès de Marie SERANE (épouse de Joseph P)
- EC Le Triadou : 11.06.1871. Première promesse de mariage de Jean Joseph Marie P (fs de Joseph Etienne) avec Antoinette Catherine Virginie VIDAL
- EC Le Triadou : 10.06.1872. Naissance de Marius Jean Joseph P (fs Jean Joseph Marie et Virginie Antoinette VIDAL)
- EC Le Triadou : 02.07.1872. Décès de Marius Jean Joseph P (fs Jean Joseph Marie et Virginie Antoinette VIDAL)
- EC Le Triadou : 12.07.1873. Décès de François Eugène P (veuf Constantine MAUVAIS, fs de Jean et Anne JEAN)
- EC Le Triadou : 30.04.1874. Naissance de Joseph Gabriel Marius P (fs Jean Joseph Marie et Antoinette Virginie VIDAL)
- EC Le Triadou : 19.04.1874. Première promesse de mariage de Marc François P (fs François Louis Sébastien et Marie Rose) avec Henriette Joséphine DUMAS
- EC Le Triadou : 24.09.1874. Décès de Joseph Gabriel Marius P (fs Jean Joseph Marie et Antoinette Virginie VIDAL)
- EC Le Triadou : 23.08.1875. Naissance de Joseph Marius Adrien P (fs Jean Joseph Marie et Antoinette Virginie VIDAL)
- EC Le Triadou : 07.11.1875. Première promesse de mariage de Léon Jules P (fs François et Marie Rose BAYLE) avec Marie Thérèse Jeanne MINGAUD
- EC Le Triadou : 10.05.1878. Naissance de Thérèse Mathilde Marie P (fa Jean Joseph Marie et Virginie Antoinette VIDAL)


(à suivre)

[Note : il semble bien que le premier PLAGNIOL à s'installer au Triadou soit Marcelin (écrit souvent Marcellin), certainement à la suite de son mariage avec Gabrielle LATOUR. Il a dû se remarier avec Jeanne PERTRACH. D'autres actes donnent des pistes sur l'origine de cette famille. En particulier, une quittance du 20 juin 1616 par laquelle Jean EUZET, de Viols, reconnaît qu'il a reçu de Marcelin P 275 livres. Marcelin est dit tuteur des héritiers de feu Claude P époux Françoise CAMPMAL, du mas de la Micalie, à Viols. L'obligation avait été passée chez Me PONS, de Gignac, le 24 janvier 1615. Etienne P, frère du feu Claude P était présent (Notaire MALIEN, de Viols-le-Fort)]

(à suivre)

5/ Les PEPIN du Triadou.

- BMS Le Triadou : 21.10.1776. Naissance de Jacques PE (fs Jean François et Marie DUPUY) ; p : Jacques TEISSEDRE ; m : Jeanne PE (tante de Jacques) ; c'est le premier acte concernant les PEPIN au Triadou, sans indication de leur provenance.
- BMS Le Triadou : 05.11.1776. Décès de Jean François PE (environ 66 ans)
- BMS Le Triadou : 26.12.1776. Décès de Marie SAUMADE, épouse de + Jean-François PE (environ 68 ans).
- BMS Le Triadou : 26.11.1778. Mariage de Jeanne PE (fa Jean François et Marie SAUMADE) avec Fulcrand GREGOIRE.
- BMS Le Triadou : 18.01.1780. Mariage d'André PE (fs (fa Jean François et Marie SAUMADE) avec Jeanne EUZET.
- EC Le Triadou : 13 ventôse an 2 (03.03.1794). Mariage de Marie Pascalle PE (fa Jean François et Marie DUPUY) avec Jacques ICARD.
- EC Le Triadou : 14 fructidor an 8 (01.09.1800). Naissance de Jean François PE (fs Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 02 frimaire an 11 (23.11.1802). Naissance de Marie Eulalie PE (fa Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 06 fructidor an 12 (24.08.1804). Naissance de Jacques Augustin PE (fs Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 06.10.1807. Naissance de Marianne Brigite PE (fa Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 28.05.1810. Naissance de Fulcrand PE (fs Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 21.02.1813. Décès de Jean François PE (77 ans)
- EC Le Triadou : 15.04.1814. Naissance de Margueritte PE (fa Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 11.01.1818. Première promesse de mariage de Jacques PE (fs Jean François et Marie DUPUY) avec Marguerite JEAN.
- EC Le Triadou : 01.12.1818. Naissance de Marie PE (fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 14.02.1820. Naissance de Margueritte Clotilde PE (fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 29.10.1822. Naissance de Marie Thérèse PE (fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 03.10.1824. Naissance de Jacques Auguste Bruno PE (fs Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 23.11.1824. Décès de Marie DUPUI (88 ans, veuve de Jean François PE)
- EC Le Triadou : 18.06.1829. Décès d'Augustine PE (2 ans, née au Triadou, fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 30.06.1829. Décès de Jacques PE (52 ans, marié à Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 23.11.1830. Mariage de Marianne Brigite PE (fa Jean François et Marie ICARD) avec Jean CALAGE
- EC Le Triadou : 25.02.1840. Mariage de Marguerite PE (fa Jean François et Marie ICARD) avec Jean Marc EUZET
- EC Le Triadou : 10.06.1840. Décès de Marguerite Clotilde PE (fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 14.03.1841. Décès de Thérèse PE (fa Jacques et Marguerite JEAN)
- EC Le Triadou : 14.04.1844. Première promesse de mariage de Jacques Auguste PEPIN (fs Jean François et Marie ICARD) avec Magdelaine Gilette DUSFOUR
- EC Le Triadou : 27.03.1845. Naissance de Jeanne Mathilde Euphrasie PE (fa Jacques Auguste et Marie Gilette DUSFOUR)
- EC Le Triadou : 24.04.1845. Mariage de Marie PE (fa Jacques et Marguerite Telude JEANJEAN) avec Etienne Alexis DURAND
- EC Le Triadou : 09.06.1845. Décès de Marie PE, veuve Jean EUZET
- EC Le Triadou : 10.04.1848. Naissance de Fulcrand Auguste PE (fs Auguste et Gilette Marie DUFFOURS)
- EC Le Triadou : 04.08.1848. Décès de Fulcrand Auguste PE (fs Auguste et Gilette Marie DUSFOURS)
- EC Le Triadou : 18.01.1851. Naissance de Gabriel Augustin Isidore PE (fs Auguste et Gilette marie DUSFOURS)
- EC Le Triadou : 05.07.1855. Naissance de Marie Félicie Anastasie PE (fa Jacques Auguste et Gilette DUSFOUR)
- EC Le Triadou : 25.09.1855. Décès de Marie ICARD, épouse de François PE
- EC Le Triadou : 27.10.1857. Décès de Jean François PE, veuf de Marie ICARD
- EC Le Triadou : 08.02.1858. Naissance de Gustave Lucien PE (fs (fs Auguste et Gilette marie DUSFOUR)
- EC Le Triadou : 10.06.1861. Naissance de Fulcrand Théophile Marius PE (fs (fs Auguste et Gilette marie DUSFOUR)
- EC Le Triadou : 11.09.1866. Décès de Marie Eulalie PE (fa Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 19.09.1866. Décès de Jeanne Mathilde Euphrasie PE (fa Jacques Auguste et Marie Gilette DUSFOUR)
- EC Le Triadou : 16.01.1872. Décès de Jean François PE (fs Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 15.11.1874. Première promesse de mariage de Gabriel PE (fs Auguste et Gilette Marie DUSFOUR) avec Stéphanie Marie Marthe BRUGUIERE
- EC Le Triadou : 22.10.1875. Décès de Jacques Augustin PE, veuf de Gilette DUSFOUR (fs Jean François et Marie ICARD)
- EC Le Triadou : 27.03.1876. Naissance et Décès d'un enfant mort-né (fs Gabriel Isidore Auguste PE et Marie Marthe Stéphanie BRUGUIERE)
- EC Le Triadou : 20.02.1877. Naissance de Marie Jeanne Antonie PE (fa Gabriel Isidore Auguste et Marie Marthe Stéphanie BRUGUIERE)
- EC Le Triadou : 07.12.1878. Naissance de Marie Joseph Louis Ambroise Augustin PE (fs Gabriel Isidore Auguste et Marie Marthe Stéphanie BRUGUIERE)

(à suivre)

[Note 1 : l'origine des PEPIN se trouve dans le Gard et avant en Lozère. En effet, le premier arrivé au Triadou est Jean François PEPIN qui se marie le 25.10.1735 à Pompignan (30) avec Marie SAUMADE et qui passe avec elle un contrat de mariage le 22.09.1735 auprès du notaire Pierre POURTALÈS de Saint-Hippolyte du-Fort (30). Le même Jean François PEPIN habite ensuite Saint-Gély-du-Fesc (34) avec sa femme, où il est fermier des biens de VAQUIER. L'un de ses enfants, appelé aussi Jean François, passe un contrat de mariage le 13.05.1766 auprès du notaire MAUMEJEAN des Matelles, avec Marie DUPUY. C'est de ce couple dont sont issus les PEPIN du Triadou. Maintenant, si on remonte dans le temps, on voit que le premier Jean François, marié à Marie SAUMADE, était fils d'un Jean PEPIN marié à Marguerite CAZALIS le 08.11.1699, à Monoblet (30). cette commune était le lieu d'origine de Marguerite mais lui-même était natif du Crouzet de Ribennes, diocèse de Mende (48). Il était résident à Saint-Hippolyte du-Fort depuis quinze ans quand il s'est marié et il travaillait à la métairie du patron, paroisse de Brouzet. Ce Jean PEPIN était le fils d'André et d'Isabel HESTOR. Tous ces renseignements concernant l'origine des PEPIN du Triadou (et bien d'autres sur les branches collatérales) sont issus d'un échange nourri, le 13.11.2007, sur le forum IGW 30, groupe Yahoo ! Celles ou ceux qui ont fourni des informations sont : Mme Jeannine KIRMANN, Mme Liliane CHAUCHON, M. Romain LAVERGNE, M. Stéphane CADOUL, Mme Reine-Marie POKORNY-DUTORDOIR et M. Thierry DUCROS, plus le site Internet de Mme Elisabeth REY.]

[Note 2 : Marguerite (écrit au début avec 2 t) JEAN (fille d'Etienne Joseph JEAN et de Margueritte GROS), de Cazevieille, qui se marie en 1818 à Jacques PEPIN, voit ensuite son patronyme écrit systématiquement JEANJEAN dans les actes de naissance de ses enfants. Par ailleurs, son deuxième prénom difficile à lire (Tulude, Telude ou Tilude est, la plupart du temps, oublié dans les actes qui suivent. On retrouve ce même glissement de JEAN à JEANJEAN dans une branche des EUZET, sans que l'on ait d'explication rationnelle.]

6/ Les REDIER du mas de Lascours, à Notre-Dame-d'Aleyrac (Sauteyrargues, dans l'Hérault) (abréviation R pour REDIER et, sauf mention particulière, domiciliés en ce lieu)

Trois reconnaissances féodales (pour l'évêque de Montpellier) permettent de faire remonter l'histoire des REDIER et du mas de Lascours à l'année 1304 :

- 07.02.1689 (notaire Isac DURANC, de Sauve) : Jean R. fils d'Antoine, acquéreur de Guillaume R. pour un quart, Jacques ROUX et François FERIER de Lascours, paroisse de Corconne et de Notre Dame d'Aleirac, trois parties du mas de Lascours et du mas d'Antignac et autres pièces, la quatrième partie appartenant aux hoirs de Pierre JEAN, seigneur de Montvert du mas de Lancize ... le tout reconnu par Antoine et Guillaume R., le 06.03.1492 (notaire Antoine DECLARIS) ; ledit mas de Lascours avait été baillé à nouvel achat à Bernard DES COURS, le 15 des calendes de 1304 (Mathieu LOUBIERE, notaire) et ledit mas d'Antignac fut acquis par Pons R. de Guillaume BRINGUIERE et avant reconnu par Bernard DANTIGNAC, fils de Mathieu, le 02.07.1357 (Guiraud de BORDES, notaire) ...

- 18.02.1637 (notaire Jacques JEAN, de Sauve) : Jacques ROUX, fils de Laurent et de Françoise R. et leur donataire et icelle Françoise R., fille d'Antoine R., fils à feu Jacques et Guillaume R., fils à feu Jacques, tous habitants du mas de las Courts, paroisse d'Aleyrac, diocèse de Montpellier, juridiction de Sauve, en faveur de haut et puissant Louis de VALOIS, comte d'Alès, baron de Sauve, Florac et autres places ... pour des biens qui ont été reconnus par feux Pons R. et Bernard de LASCOURS au seigneur évêque de Maguelone, baron de Sauve (notaire Mathieu LOUBIER) le 15.03.1304 et autre reconnaissance reçue le 26.01.1370 (notaire Jean COURNAIRET), pour raison de la métairie de Lascourt, confrontant le valat de Rieufrech, avec la rouviere d'Antigniac, chemin de Sauturargues à Sauve et autres confronts ...

- 07.07.1637 (notaire Jacques JEAN, de Sauve) : Pierre JEAN, sieur de Montvert de la maison de Lancize, paroisse de Valflaunes, tenant des biens de feux Pons R. et Bernard de LASCOURS, reconnus au seigneur évêque de Maguelone, baron de Sauve, les 15.03.1304 et 26.01.1370, en faveur du comte Louis de VALOIS, baron de Sauve.

Ces résumés et la plupart des références qui suivent sont tirés des relevés de l'archiviste du Gard, Y. CHASSIN du GUERNY (mis en ligne par Michel MORICE, dans "Planète Généalogie").


- Notariat de Sauve : 15.03.1304 et 26.01.1370. Pons R. Reconnaissance féodale auprès de l'évêque de Maguelone
- Notariat de Sauve : 22.10.1332. Procuration par Bernard R. Il nomme son frère, Guillaume R, prêtre
- Notariat de Sauve : 09.06.1427. Testament d'Etienne de Caramans (de Pompignan) ; leg à Guillerme (sa fille), femme de Pons R et à Marie (sa fille), femme de Bernard R.
- Notariat de Sauve : 20.10.1443. Constitution de dot par Bernard R pour le mariage de sa fille Peyronelle R avec Gilles MASSIP
- Notariat de Sauve : 26.07.1448. Contrat de mariage de Guillaume R. fils de Bernard R., avec Marie de Las VAL (LAVAL), fille d'André, du mas de Rossieres (Viols-le-Fort)
- Notariat de Sauve : 26.07.1448. Contrat de mariage d'Antoine R. fils de Pons R., avec Marqueze de Las VAL (LAVAL) fille d'André du mas de Rossieres (Viols-le-Fort)
- Notariat de Sauve : 06.08.1450. Contrat de mariage d'Arnaud EUZET, fils de Guillaume, avec Antonie R., fille de Pons R.
- Notariat de Sauve : 06.08.1450. Contrat de mariage de Jean EUZET, fils de Guillaume, avec Catherine R., fille de Pons R.
- Notariat de Sauve : 1451 (compléter). Pons R fils de feu Pons R ; présent : Bernard R
- Notariat de Sauve : 22.07.1509. Testament de Jean R ; legs à ses enfants Pons R, Louis R, Claude R, Marguerite R (femme de Guillaume ROSSET, de Teyran), Catherine R (femme d'Antoine de TESSES), Denise R (femme de Jacques SABATIER, de Ribaute) et Guillaume R (héritier universel) ; legs à ses frères André R (prêtre et curé d'Alès) et Pons R ; legs à ses soeurs, Guillerme R, Antonie R, Marguerite R et Louise R.
- Notariat de Sauve : 16.08.1511. Quittance de droits par Etienne R (de Corconne) à Jean R et autre Jean R, oncle et neveu. [cet acte prouve le lien entre les R de Lascours et ceux de Corconne]
- Notariat de Sauve : 18.06.1550. Quittance et vente à Guillaume et Barthélémy R. et Claude R., femme de Barthélémy R. et Jacques BONNIER, pariers du mas de Lascours
- Notariat de Sauve : 11.07.1550. Contrat de mariage de Louis R., fils de Guillaume, avec Bastienne REBOUL
- Notariat de Sauve : 11.07.1550. Quittance d'Antoine R. de Salinelles à Guillaume R., Barthélémy R. et Jacques BONNIER, pariers de Lascours
- Notariat de Sauve : 29.04.1577. Transaction entre Guillaume R, fils et héritier de feu Barthélémy R, et Louis R (sortie de la parerie du mas ; rfrence à Louise R mariée à Durand ETIENNE, de Ganges (contrat de mariage du 28.11.1531)
- Notariat de Sauve : 12.02.1602. Testament de Jacques R. ; legs à ses soeurs Marie, Catherine (mariée à Michel CABOT, de Melgueil), Gellie (mariée à Jacques MARAZEL, de Melgueil), son fils Antoine (héritier), son frère Michel (confirmation de leg), Marie CAVALIER, sa femme
- Notariat de Sauve : 18.02.1637. Reconnaissance féodale de Françoise R., fille de Jacques R. et nièce de Guillaume R. pour des terres reconnues par Pons R. et Bernard de LASCOURS, en 1304 et 1370
- Notariat de Sauve : 06.05.1641. procuration d'Antoine R et Guillaume R ; confection du compoix d'Aleyrac
- Notariat de Sauve : 24.08.1667. Antoine R (à compléter)

(à suivre)


(à suivre)

7/ Les (d') AUZEMAR de Montpellier et du Triadou.

La graphie du patronyme de cette famille est le plus souvent AUZEMAR (en particulier, pour les signatures) mais on peut trouver aussi AZEMAR ou ASEMAR (notamment dans les minutes notariales). Cependant, il semble bien que cette famille se distingue des autres familles (ou branches) AZEMAR par cette graphie devenue, d'ailleurs, d'AUZEMAR à la suite de leur anoblissement. Elle s'en distingue aussi par leurs titres et fonctions acquis ou exercées par les hommes de cette lignée : "docteur et avocat". On les trouve à la fois sur Montpellier, signalés dans le compoix de Saint Mathieu, et au Triadou, dans les dossiers concernant la paroisse. Au 17ème siècle et dans la première partie du 18ème siècle, ils se font appeler "Sieurs du Triadou", avec l'abréviation "Sr" (mais dans quelques textes, ils sont dits "Seigneurs du Triadou", avec l'abréviation "Sgr".) Tout ceci les distingue donc fortement des AZEMAR venus des Matelles au 18ème siècle et installés au Triadou pour exercer les fonctions de fermiers de Mme de VEISSIERE. C'est dans les minutiers des notaires Antoine et Pierre COMTE, de Montpellier (série 2 E 57, en ligne sur le site des AD 34) que l'on trouve le plus d'actes concernant cette famille. Il est impossible ici de les citer tous. On les repère dans les rubriques des différentes liasses de ces notaires, à la lettre A mais aussi, parfois, à la lettre D. Malheureusement, pour certaines années, les rubriques récapitulatives sont perdues (par exemple, pour les années 1629, 1630 et 1631), ce qui suppose de voir l'ensemble des actes de ces années pour les trouver.

- Compoix de Saint Mathieu, à Montpellier : 1404, f 28. Johan AZEMAR et dona JAMETA
- Compoix de Saint Mathieu, à Montpellier : 1544, f 109. me Jehan AUZEMAR, docteur et avocat, et Marguerite LESSUS, sa femme
- Notaire Anthoine COMTE (Montpellier) : 27.02.1609. Testament de Jean AUZEMAR
- Compoix de Saint Mathieu, à Montpellier : 1614, f 407. Jean d'AUZEMAR, docteur et avocat, sgr du Triadou
- Compoix de Saint Mathieu, à Montpellier : 1614, f 451. Etienne AUZEMAR, docteur et avocat, sgr du Triadou, fils de Jean, lieutenant ès cours royales de Montpellier ; Georgette de BLANDINEL, veuve dudit Etienne (1657)
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 08.02.1639, f 39. Vente par Thoinette L (veuve de Foulcrand VINCENS) à Etienne AZEMAR, sieur du Triadou, des terres et maison du Triadou acquises d'Anthoine BOUGETTE, au prix de 900 livres ; c'est la suite d'une instance engagée par AUZEMAR (écrit AZEMAR dans l'acte) à la suite du bail de ces biens que lui avait fait VINCENS le 22.08.1619 (notaire Anthoine COMTE, de Montpellier) et par obligation reçue originellement par le notaire (LE)BLANC (de la Val de Montferrand), passée ensuite par héritage à Thoinette L et à son fils Mathieu VINCENS (testament de Foulcrand VINCENS, notaire GREGOIRE, des Matelles, en 1620 ?) ; Thoinette L avait joui de ces possessions pendant 20 ans, d'où le procès avec Etienne AUZEMAR ; acte passé au Triadou dans la maison d'Etienne AUZEMAR, le payement fait (sauf 300 livres pour lesquelles Thoinette L était débitrice), en présence de Jean BOSQUAYROL (prêtre et prieur de Jacou), Jean DUCROS (habitant de Jacou) et Pierre MADURON (conseiller du roi et auditeur en la cour des comptes, aides et finances de Montpellier) ; tous signent sauf Thoinette L qui ne sait pas signer.
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 18.04.1639. Transaction entre Etienne et Anne AUZEMAR, frère et soeur (héritage de leur père, Jean AUZEMAR, testament reçu par le notaire Antoine COMTE, le 27.02.1609) ; références à des transactions des 27.11.1612 et 14.02.1625, chez le même notaire.
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 09.02.1640. Transaction entre Etienne et Anne AUZEMAR (femme de Guillaume RONDELLET), frère et soeur.
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 15.02.1640. Testament d'Etienne DAUZEMAR (en faveur de Georgette de BANDYNEL, HU, sa femme, Jean, son fils, et ses filles Françoise, Magdeleyne, Marie, Anne et Georgette (religieuse au couvent de Notre Dame d'Agde) .
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 14.04.1640. Vérification de l'héritage de Toinette L (vente faite à AUZEMAR le 08.02.1639).
- Notaire Pierre COMTE (Montpellier) : 31.12.1642. Codicille au testament d'Etienne AUZEMAR, alors qu'il est gisant et malade ; substitution d'HU : son fils Jean au lieu de sa femme.
- Notaire Philippe BERTRAND (Montpellier) : 17.07.1657. Testament d'Anne AUZEMAR (fille d'Etienne et G. de BANDYNEL)
- Notaire Pierre MARSAL (Montpellier) : 28.02.1661. Contrat de mariage de Jean AUZEMAR
- Compoix de Saint Mathieu, à Montpellier (1665) f 443 : Jean d'AUZEMAR, docteur et avocat, sgr du Triadour
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 01.07.1668. Vente de terres au Triadou à Jean EUZET, par Jean AUZEMAR.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 22.07.1668. Echange de terres entre Jean AUZEMAR et Marcelin P.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 31.08.1668. Echange de terres entre Jean AUZEMAR et Marcelin P.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 21.10.1669. Transaction entre Jean AUZEMAR et sa mère, Georgette de BANDINEL. Elle lui cède ses droits maternels venant de sa mère, Antoinette de PELET, sur Montpellier et pour lesquels elle est en instance contre ses neveux, Jacques et Charles de BANDINEL (la maison qui joint à la ruelle qui descend de l'église de St Mathieu à la rue de la verrerie, un jardin et une maison à St Cosme) ; inversement, son fils Jean AUZEMAR lui cède sa métairie du Triadou avec ses dépendances mais il se réserve le jardin, le pigeonnier et "la moitié de la maison pour y pouvoir habiter avec sa famille tant que bon lui semblera" ; sa mère doit payer à Marcelin P 783 livres qu'il lui doit, suite à deux obligations ; elle reçoit de sa part du mobilier (lits, chaises, assiettes, plats d'étain, etc.) ; sont présents Affrique JUGLA, le curé du Triadou et Pierre PERTRACH, d'Assas.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 28.10.1669. Arrentement de la métairie de Jean AUZEMAR, au Triadou, par sa mère (autorisée), Georgette de BANDINEL à Marcelin P ("illitéré"). Présents : Affrique JUGLA, le curé du Triadou et Pierre PERTRACH, ménager d'Assas ; description du bail "a demy fruits" mais elle se réserve "la grande maison, pigeonnier et jardin avec une terre appelée lou prat".
- BMS Le Triadou : 05.07.1672. Décès de Georgette de BANDINEL (79 ans environ)
- BMS Le Triadou : 20.11.1672. Noble Jean DAZEMAR, seigneur du Triadou, est présent à un mariage
- BMS Le Triadou : 30.04.1680. Décès de Françoise AUZEMAR (70 ans environ)
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 27.04.1682. Marcelin PLANIOL, Jean PLANIOL et Jean AUSEMAR "faisant tout le corps de la communauté" du Triadou, suite à l'emprunt de 100 livres pour réparer l'église, emprunt auprès de Grace P, de Saint Mathieu ; la communauté est débitrice de 50 livres auprès de Jean PLANIOL jeune, car il a fallu plus de réparations que prévu.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : 18.10.1682. Arrentement des biens de Jean AUZEMAR au Triadou à Jean P, "fils émancipé de Mr Marcelin P" ; c'est un nouvel arrentement pour 4 ans à compter du 15.09.1682 mais qui, finalement, n'a pas été conclu car l'acte se termine par ces mots : "Les parties n'ont pas esté d'accord et partant n'a pas esté achevé." ; à noter la référence à un contrat passé avec Marcelin P, le 31.10.1677 qui est probablement le contrat précédent ; l'acte ne comporte pas de signatures.
- Notaire Gilbert SALOMON (Les Matelles) : Arrentement de la métairie de Jean AUZEMAR, au Triadou, à P.
- BMS Le Triadou : 15.04.1683. Décès de Jean AUZEMAR, fils de m Jean AUZEMAR et Anne MICHELLE, du Triadou
- Livre de GRASSET-MOREL : "Montpellier. Ses sixains, ses îles et ses rues. Ses faubourgs." Réédition par LACOUR, p. 200 : "Dans cette même rue du Cannau [île Rivière, sixain Saint-Mathieu], "on trouve (...) la maison que Jean AUZEMAR ou d'AUZEMAR, avocat et docteur en droit, seigneur du Triadou, vendit en décembre 1692 à Philippe de PERDRIX, professeur en l'Université de Montpellier, et qui appartenait en 1788 au conseiller de PERDRIX"
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : à partir de 1688. Obiit de Jean AUZEMAR, Anne de MICHEL, femme dudit sr AUZEMAR, Jeanne de MICHEL, sa soeur, Georgette d'AUZEMAR, Antoinette d'AUZEMAR, Jeanne d'AUZEMAR, filles dudit sr AUZEMAR
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 29.05.1702. Jean AUZEMAR est nommé prévot de la confrérie
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 18.06.1702. Georgette du Triadou a pour fonction de "tenir l'autel propre"
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 20.06.1703. Jeanne AUZEMAR s'occupe de l'autel
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 24.05.1704. "Anne de MICHEL femme à mr du Triadou pour l'autel"
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 24.06.1705. Jean DAUZEMAR est nommé prévot de la confrérie
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 26.06.1707. Antoinette DAUZEMAR tient l'autel propre
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 10.05.1708. Jeannete d'AUZEMAR tient l'autel propre
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 02.06.1709. Jean DAUZEMAR est nommé prévot de la confrérie
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 22.06.1710. Antoinette d'AUZEMAR tient l'autel propre
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 29.05.1712. Antoinette du Triadou tient l'autel propre
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 18.06.1713. mr du Triadou est nommé prévot de la confrérie
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 03.06.1714. Georgette d'AUZEMAR tient l'autel propre
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 14.06.1716. Damoiselle Jeanne d'AUZEMAR du sr Triadou, pour l'autel
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 30.06.1717. Les demoiselles du Triadou (prévot puisque Jeanne EUZET est pour l'autel)
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 19.06.1718. Damoiselle Georgette du Triadou, pour l'autel
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 02.06.1720. Dlle Antoinette d'AUZEMAR pour l'autel
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 15.06.1721. Les demoiselles du Triadou "pour l'un et pour l'autre" (donc la fonction de prévot et l'autel)
- Registre de la confrérie du St Sacrement, au Triadou : 07.06.1722. Dlle Georgette du Triadou, pour l'autel
- BMS Le Triadou : 17.02.1746. Décès d'Antoinette AUZEMAR (plus de 80 ans)
- BMS Le Triadou : 15.05.1748. Décès de Jeanne AUZEMAR (88 ans environ)
- BMS Le Triadou : 14.08.1752. Décès de Georgette AUZEMAR dite du Triadou (92 ans environ)

8/ Les AZEMAR du Triadou.

Le premier acte signalé dans le registre paroissial du Triadou est du 4 mai 1755. On voit que pour le baptême de son fils, Pierre AZEMAR est "fermier de la dame de VEISSIERE" et que pour le baptême de sa fille, le 10 février 1757, qu'il est "du lieu des Matelles, habitant à présent au lieu du Triadou". Ce Pierre a un frère, Jean, qui se marie le 22 janvier 1761 avec Marie Anne EUZET, du Triadou. A l'occasion du baptême de sa fille, le 29.09.1765, il est dit que ce Jean AZEMAR "reste chez Pierre AZEMAR" son frère (toujours fermier de Mme de VEISSIERE) et qu'il est "natif des Matelles". L'acte de mariage permet de connaître le nom des parents de Pierre et de Jean. Il s'agit de Pierre AZEMAR et d'Antoinette ROUMIEU (patronyme que l'on trouve aussi sous la forme ROMIEU), des Matelles. Ceci est confirmé par le fait que ces derniers sont parfois parrain et marraine de certains des enfants de leurs deux fils établis au Triadou. A noter qu'en 1755, le patronyme est écrit AZEMA (sans R) par le curé, alors que la graphie sera toujours AZEMAR par la suite. A noter aussi que pour le baptême de 1757, le parrain est Guillaume AZEMAR, de Prades et la marraine est Marie JEAN de Monthault. Pour conclure, cette famille est donc originaire des Matelles et c'est le travail de fermier (ou de peyre) qui a attiré l'un de ses membres dans la paroisse du Triadou. Ils n'ont donc rien à voir avec les AUZEMAR, sieurs du Triadou, bien que l'on se trouve, de fait, en présence du même patronyme : AZEMAR.

- BMS Le Triadou : 02.05.1755. Naissance de Pierre Jean AZ, fils de Pierre et Françoise GRAS (baptême le 4, p Jean AZ, oncle paternel ; m Marie Anne EUZET) ; le père est fermier de la dame de VEISSIERE.
- BMS Le Triadou : 08.02.1757. Naissance de Jeanne Marie AZ, fille de Pierre et Françoise GRAS (baptême le 8, p Guillaume AZ, de Prades ; m Marie JEAN, de Monthault.)
- BMS Le Triadou : 24.10.1757. Décès de Marie AZ, "agée de six ans", fille de Pierre et Françoise GRAS
- BMS Le Triadou : 07.10.1758. Naissance de Marie Anne AZ, fille de Pierre et Françoise GRAS (baptême le 8, p Guillaume ROMIEU, des Matelles ; m Anne AZ)
- BMS Le Triadou : 26.12.1760. Naissance d'Antoinette AZ, fille de Pierre et Françoise GRAS (baptême le 28, p Guillaume ROUMIEU ; m Antoinette ROUMIEU, des Matelles)
- BMS Le Triadou : 22.01.1761. Mariage de Jean AZ (fils de Pierre et d'Antoinette ROUMIEU, des Matelles) avec Marie Anne EUZET (fille de Claude et de Marguerite de GIRARD)
- BMS Le Triadou : 28.02.1761. Naissance d'Anne AZ, fille de Jean et de Marie Anne EUZET (baptême le 01.03., p Pierre AZ oncle paternel ; m Anne AZ, du Triadou)
- BMS Le Triadou : 19.11.1762. Naissance de Pierre Valentin, fils de Pierre et Françoise GRAS (baptême le 21, p Pierre AZ grand-père m AZ "sa soeur")
- BMS Le Triadou : 03.11.1763. Décès de Françoise GRAS, des Matelles, épouse de Pierre AZ.
- BMS Le Triadou : 23.09.1765. Naissance de Marguerite AZ, fille de Jean et de Marie Anne EUZET (baptême le 29, p Pierre AZ grand-père des Matelles m Marguerite EUZET, femme de Laurens CAUSSEL qui habite Saint-Bauzille-de-Putois)
- BMS Le Triadou : 22.01.1767. Décès de Guillaume et de Susanne AZ ,"agés de trois jours" ; bien que la filiation ne soit pas indiquée, ces jumeaux ne peuvent être que des enfants de Jean AZ et de Marie Anne EUZET, puisque Françoise GRAS est décédée en 1763.
- BMS Le Triadou : 10.02.1768. Naissance de Laurent AZ, fils de Jean et de Marie Anne EUZET (baptême le 11, p Laurent EUZET m Antoinette ROMIEU)
- BMS Le Triadou : 29.03.1770. Naissance de Jean Pierre AZ, fils de Jean et de Marie Anne EUZET (baptême le 01.04. p Pierre AZ m Françoise EUZET)
- BMS Le Triadou : 11.07.1770. Décès de Pierre AZ, âgé d'environ 87 ans ; la filiation n'est pas indiquée mais il s'agit certainement du père de Pierre et de Jean installés au Triadou.
- BMS Le Triadou : 21.01.1772. Naissance de Jeanne Agnès AZ, fille de Jean et de Marie Anne EUZET (ondoyée le 21 p Antoine VIDAL m Jeanne EUZET ; baptême le 22)
- BMS Le Triadou : 13.03.1774. Décès de Marie AZ, "agée d'environ deux ans", en présence de Jean AZ ; il s'agit certainement d'une fille de Jean AZ dont le baptême n'a pas été indiqué.
- BMS Le Triadou : 18.04.1774. Naissance de Suzanne Marguerite AZ, fille de Jean et de Marie Anne EUZET (baptême le 19.04, p Claude AZ "frère de la baptisée" m Susanne CAUSSEL ; c'est encore un exemple qui montre que la copie conservée du registre paroissial est incomplète puisque ce Claude AZ n'est pas indiqué auparavant)

Il n'y a pas d'autres actes concernant ces AZEMAR. Il est probable qu'une fois terminé le contrat que Pierre avait au Triadou avec Mme de VEISSIERE, les deux frères ont dû partir ailleurs, dans une commune où il y avait du travail. Leur présence au Triadou n'a donc duré qu'une vingtaine d'années.

9/ Les (d') AZEMAR ou ADHEMAR de Claret, Assas, Notre-Dame-de-Londres et Château de Londres

Le travail des verriers
(photo sur le site "Chemin des verriers en pays d'Orthus" - Office de tourisme intercommunal)

Les actes qui suivent, de 1351 à 1457, forment en eux-mêmes, un bon résumé des premières installations des verreries de cette famille noble. De Claret à Assas et d'Assas à Notre-Dame-de-Londres. Par contre, si l'installation au mas de Sueilles de Notre-Dame-de-Londres est bien confirmée, il n'y a pas de traces (connues) d'une installation d'une verrerie au mas de Sueilles de Saint-Etienne-de-Cazevieile. Quant aux actes de 1394 et de 1408, ils sont le fait d'une branche installée au château de Londres qui avait des liens avec les FIGAREDE de Cazevieille mais sans que l'on puisse en tirer plus de conclusions qui iraient dans le sens d'une verrerie primitive à Cazevieille.

- Notariat de Sauve : 07.02.1351. Quittance de Me Pierre POIADE, faite à Guillaume ADZEMAR, damoiseau et verrier de Claret (notaire Arnaud de FARGES : 2 E 64/262, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Sauve : avril 1351. Quittance par noble Guillaume ADZEMAR, coseigneur de Figaret et habitant de Claret, aux hoirs de feu Pons Las Balmes, de Ferrières, pour une chapellenie (notaire Jean de CORNIARET ou plutôt CORNAIRET : 2 E 64/258, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Ganges : 20.04.1394. Accord entre Tiburce, veuve de Jean ADHEMAR, avec son fils Bertrand ; mère et fils habitent au Château de Londres et Bernard FIGAREDE joue le rôle d'amiable compositeur (notaire Bernard GUITTARD : 2 E 36/81, aux AD 34 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Ganges : 05.12.1408. Bail de six ans de toutes ses terres par Bertrand d'ADHEMAR, du château de Londres, à Bernard FIGAREDE, du mas de Sueilles, à Cazevieille (notaire Bernard GUITTARD : 2 E 36/59, aux AD 34 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Montpellier : 08.03.1409. Testament d'Azemar AZEMAR, domicellus, verrier d'Assas (notaire Arnaud VITALIS, de Montpellier : 2 E 95/441, f 160 v., aux AD 34).
- Société préhistorique française, année 1945, volume 42, p. 54, article sur la sépulture mégalithique du Mas-Neuf, à Claret (article reproduit dans "Persée", revue scientifique) qui indique que l'abbé GUICHARD, curé de Saint Georges d'Orques, a retrouvé la filiation de la famille d'ADHEMAR qui exploitait la verrerie du mas de Suelhes déjà en 1436. Le 4 décembre de cette année, dans la verrerie de Suelhes, noble ADHEMAR, gentilhome verrier nomme ses procureurs devant maître Marcel ROBAUD de Saint Martin de Londres et parmi eux, il désigne son fils Pierre ADHEMAR. Il précise que ces verriers possédaient aussi Millargue (Millanicae), aujourd'hui le Mas-Neuf et des droits directs à Pompignan.
- Notariat de Sauve : 26.05.1449. Arrentement par noble Pierre ADZEMAR, fils de noble Adzemar ADZEMAR, verrier du lieu d'Assas, de ses herbages au mas de la Salle, paroisse de Claret, à Firmin FIGAREDE, de Gignac (notaire Jean MOSSON : 2 E 64/305, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Montpellier : 19.12.1455. Testament d'Adhemar ADHEMAR d'Assas, acte fait à la verrerie de Sueilles de Notre-Dame-de-Londres (notaire Marcel RO(U)BAUD, de Montpellier : 2 E 95/599, f 50, aux AD 34)
- Notariat de Sauve : 26.11.1456. Donation de noble Pierre ADHEMAR, verrier du lieu de Suelhes, paroisse Notre-Dame-de-Londres, en faveur de Bernard ADHEMAR, son fils étudiant à Toulouse, le droit canon et civil. Concerne une terre à las Gardias, paroisse de Saint Saturnin, de Pompignan (notaire Jean SABATIER : 2 E 64/316, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Sauve : 11.02.1457. Reconnaissance féodale de noble Pierre ADHEMAR de Suelhes, veyrier, pour ses biens à Claret (notaire Jean SABATIER : 2 E 64/316, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Sauve : 09.01.1471. un contrat de mariage où est témoin Arnaud ADHEMAR, capitaine du château de Montferrand (notaire Jean SABATIER : 2 E 64/319, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- Notariat de Sauve : 04.06.1474 (ou 1475). Constitution de procureur pour noble Bernard ADHEMAR, de Suelhes, paroisse de Notre-Dame-de-Londres (notaire Jean SABATIER : 2 E 64/320, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").

(à compléter)


10/ Les (de) BERTIN du Triadou.

- 22.06.1485. Quittance générale de noble Garin des BAUX, de Durfort, faite à noble Jean BERTIN, de Saint Sébastien de Cassanhas, au diocèse de Maguelone, pour réglement d'obligés (notaire Claude DURANC, de Sauve : 2 E 64/842, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- 23.11.1490. Contrat de mariage de Pierre VERDIER, fils de Guillaume du mas de Verdier, paroisse Saint-Mathieu-de-Tréviers ; présent : Jean BERTIN, veyrier du Triadou, paroisse de Saint Sébastien de Cassanhas (notaire Pierre ESTIENNE, de Ganges : 2 E 36/199, aux AD 34 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- 15.01.1542. Dot pour noble Michel BERTIN, fils de feu noble Pierre BERTIN du lieu de Trieude, paroisse de Cassaignas, diocèse de Montpellier, et noble Gabrielle AUDOUARDE, fille de noble Antoine AUDOARD, verrier de Saint Laurent de Carnols et de Bastienne GÉRENTONE, lesquels constituent 50 livres et trois robes - et également pour ledit BERTIN "la faculter de ouvrer et fère du verre en la verrerie de Concons appartenant audit constituant en un des ouvrails de ladite verreire pendant trois ans" - acte au mas de Cocouls appartenant au seigneur de la ROQUE (notaire François VINCENT, de Bagnols-sur-Cèze : 2 E 14/258, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- 26.10.1549. Vente de Privat PALHON, de Saint-Michel-d'Euzet, en faveur de noble Michel de BERTIN, verrier de Saint Sébastien de Cassanhas, diocèse de Montpellier, à présent tenant une verrerie au terroir de Salazac (notaire Mathieu AUNANS, de Bagnols-sur-Cèze : 2 E 14/236, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- 10.06.1551. Cession et rémission des biens paternels, maternels et fraternels de nobles Jean et Bertrand de BERTIN frères verriers, fils légitimes et naturels de feu noble Pierre de BERTIN et Hélis de MORQUEYRON (nom à vérifier), de leur vivant mariés du mas du Triadou à Michel de BERTIN leur frère ; présent à l'acte : Antoine EUZET (notaire Pierre MARTIN, de Montpellier : 2 E 95/1395, vue 97 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 27.06.1551. Quittance de noble Pierre de BERTIN, habitant du lieu des Matelles qui confesse avoir reçu de Michel de BERTIN, son frère, habitant du mas du Triadou, 11 livres tournois, en déduction de plus grande somme ; référence à un acte du même notaire du 15.03.1545 (notaire Pierre MARTIN, de Montpellier : 2 E 95/1395, vue 110 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 23.02.1555. Contrat de mariage de Jacques PEYREDIER, de Trévies, en la val de Montferrand, et Marguerite ARNAUD, de Saint Félix les Anduze. Acte maison d'Antoine MERIGNARGUES ; présent : Bertrand de BERTIN, du Triadou (notaire Jean BERTRAND, de Calvisson : 2 E 22/15, aux AD 30 - relevé d'Y CHASSIN du GUERNY, mis en ligne par M. MORICE dans "Planète Généalogie").
- 29.11.1560. Caution de Laurens de BERTIN, écuyer du Triadou, pour une reconnaissance de dette consentie par Pierre PIGNARD, habitant "a present" au Triadou (notaire Dominique DUPUY, de Montpellier : 2 E 95/1567, vue 25 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 03.02.1561. Vente d'une terre herme aux Matelles par Antoine de BERTIN, verrier des Matelles, à Antoine MONTELS, des Matelles (notaire Dominique DUPUY, de Montpellier : 2 E 95/1567, vue 108 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 01.09.1561. Contrat de mariage d'Antoine de BERTIN, écuyer de Poussan, avec Jeanne du CAYLAR, de Fabrègues ; quittance de dot à la même date (notaire Dominique DUPUY, de Montpellier : 2 E 95/1568, vues 147 et 150 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 27.02.1576, testament de Claude de BERTIN, de Montarnaud, en faveur de ses enfants dont Jean et Claude (ce dernier, héritier universel) et Claude de BERTIN, son neveu (notaire Pierre de ASSESSAT : 2 E 95/63, vue 376 du registre en ligne sur le site des AD 34)
- 1585, transaction entre Jean FLAVARD et les héritiers de Laurens de BERTIN et les héritiers d'Honorat JUSTY (répertoire du notaire DEDET, de Notre-Dame-de-Londres, aux AD 34)


(à suivre)

sommaire

haut de page

Nouveautés