La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc (34).

La branche de Fontanès (34).
(T 61)



La présentation du lieu.
L'état des connaissances.
Questions.

Pour mieux situer les EUZET de Fontanès, il est suggéré de consulter :

- La lignée (générations 16 et 17)

- Les Matelles (générations 3 et 4 de la deuxième branche venue de Saint-Gély-du-Fesc, au XVIIIe siècle)



Signification des abréviations :
: naissance
b : baptême
p : parrain
m : marraine
fs : fils
fa : fille
test : testament
x : mariage
Cm : contrat de mariage
+ : décès
(+) : enterrement
AD : Archives départementales
















1/ La présentation du lieu.

Fontanès au XVIIIe siècle
(carte de Cassini)


(à compléter)

2/ L'état des connaissances.

Génération 1 -
La lignée (génération 16)

- Jean François Dieudonné (fs Jean et Marguerite MARTINIER) 22.07.1837, Les Matelles ; agriculteur (en 1866-1871) ; domicilié au hameau de Galabert (en 1863, en 1866, en 1871) ; x Marie Clotilde COUTAREL, en 1863 ? à Pompignan (30) ? ; les déclarations de mariage sont des 19 et 26.07.1863 aux Matelles ; ses parents lui remettent leurs biens (ainsi qu'à son frère Célestin), le 23.10.1864 (notaire Pierre Auguste Joseph Fulcrand MAUMEJAN, des Matelles) ; le 12.09.1865, il procède au partage de ces mêmes biens avec son frère Célestin ; sa part est constituée de 10 lots (terres, vignes, pâtures, champs, la moitié d'un bois, amandiers, olivette, une partie de la maison à Galabert, "savoir deux chambres du coté du couchant, au couchant de la cuisine, plus au rez de chaussée une pièce formant le dessous de la chambre de la pièce obscure qui lui est contigue du coté du levant appartenant à Célestin EUZET, la pièce de rez de chaussée, la moitié du pailler et de l'écurie à prendre du coté du sieur Eusèbe SERRE" et encore "une pièce servant de remise dans laquelle il existe un four à cuire le pain au même lieu de Galabert avec la faculté de passage avec charrete sur le vacant commun qui se trouve contigu à la remise, faisant partie de la ferragere, plus la cour qui est au midi, le tout confrontant du nord et du couchant des chemins, du midi RECOULY et du levant Célestin EUZET sur le vacant commun" et enfin "la moitié du pailler et de l'écurie au dessous à prendre du coté du sieur RECOULY" ; l'acte est passé dans leur maison, en présence de Pierre GRAS et de Fulcrand Caliste ICARD, propriétaires aux Matelles (notaire Pierre Auguste Joseph Fulcrand MAUMEJAN, des Matelles) ; "païre (régisseur) chez monsieur DUMAS aîné à Fontanès" (en 1864), village où naît leur premier fils, le 23.06.1864 ; domicilié à Montpellier, "19, rue Bonnard" (en 1888) ; cocher à Montpellier ; le couple réside toujours à Montpellier en 1901 (recensement), "rue Saint Vincent de Paul 19" avec leur fils Célestin (cocher), leur belle-fille Anaïs BASTIT et leurs deux petits-enfants, Denise (3 ans) et Joseph (1 an) ; + 23.01.1907, à Montpellier, "chemin de Nazareth, maison VITOU" (dans l'acte de décès, il est appelé "Jean Julien") Les Matelles et Montpellier

Génération 2 - La lignée (génération 17)

- Jean Célestin (fs Jean François Dieudonné et Marie Clotilde COUTAREL) 23.06.1864, à Fontanès (34) ; cheveux et sourcils : châtains, yeux : châtain foncé, front : couvert, nez : fort, bouche : moyenne, menton : rond, visage : plein, taille : 1 m 68 ; taches de rousseur ; tailleur de pierres ; classe 1884 ; incorporé au 122ème régiment d'infanterie à compter du 27.11.1885 (arrivé le 27) ; numéro matricule : 53 ; 2ème classe ; il réside à Montpellier, "route Saint Lazare, maison BOURGADE" quand il part au service militaire ; n 169 du tirage au sort ; mis en disponibilité le 20.09.1886 ; passage dans la réserve le 01.07.1890 ; il n'est pas tenu de justifier d'un certificat de bonne conduite, ne comptant pas un an de présence sous les drapeaux ; périodes militaires au 17ème régiment d'infanterie à Béziers du 25.08. au 21.09.1891 et au 14ème régiment d'infanterie du 30.09. au 27.10.1895 ; x Berthe Rosalie ESCALIER, le 23.04.1898 à Montpellier ; il habite à Montpellier quand il se marie ; pas de Cm ; il signe ; il passe à l'armée territoriale le 01.11.1898 ; période d'exercices militaires du 24.05. au 26.05.1907 comme garde des voies de communication ; libéré définitivement du service militaire le 10.11.1910 ; domicilié à Montpellier en 1901 (recensement : "Chemin du cimetière Saint Lazare, n 3", avec son épouse et deux enfants, Yvonne et Louis) ; domicilié à Montpellier en 1906 et 1911 (recensements de Montpellier : "ancien chemin de Castelnau, n 3", avec son épouse et trois enfants, Yvonne, Louis et Marie) ; signalé sans activité au recensement de Montpellier de 1931, à la même adresse avec son épouse et leur fils Louis ; + 09.07.1937, à Montpellier, en son domicile "Rond-Point Saint Lazare, maison BIBAL". Montpellier



3/ Questions.

sommaire

haut de page

Fontanès (suite 1)

Fontanès (suite 2)

Les lignées issues de l'Hérault