La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc (34).

La branche du Pouget.
(T 47)



Pour mieux situer les EUZET du Pouget, il est suggéré:

1/ De se reporter à aux générations 5 et 6 de Saint-Bauzille-de-Putois

2/ De retrouver les EUZET du Pouget dans : "La lignée des EUZET du mas d'Euzet de Saint-Gély-du-Fesc". (générations 17 à 19)

3/ De suivre la descendance dans Montpellier (une branche installée au XXe siècle, issue du Pouget)



Signification des abréviations :
: naissance
b : baptême
p : parrain
m : marraine
fs : fils
fa : fille
test : testament
x : mariage
Cm : contrat de mariage
+ : décès
(+) : enterrement












La présentation du lieu.
L'état des connaissances.
Questions.

1/ La présentation du lieu


Le Pouget est à 10 km de Gignac, 13 km de Saint-André-de-Sangonis,
39 km de Montpellier et 47 km de Saint-Bauzille-de-Putois, dans l'Hérault

(carte de Cassini)

2/ L'état des connaissances

- génération 1 (
"La lignée". génération 17) :

Lucien Dieudonné (fs Louis Antoine et Marie Henriette MATHEMALE) 19.09.1870, à Saint-Bauzille-de-Putois ; cheveux et sourcils : châtains, yeux : gris bleus, front : découvert, nez : moyen, bouche : grande, menton : à fossettes, taille : 1 m 62 ; il sait lire et écrire ; classe 1890 ; n 56 du tirage au sort ; incorporé au 4ème régiment de zouaves le 13.11.1891, arrivé le 15, matricule 5166 ; campagne de Tunisie du 13.11.1891 au 24.10.1894 ; passé à la 7ème compagnies du 16ème escadron du Train des Equipages, le 26.10.1892 ; passé à la 7ème compagnie du 11ème escadron du Train des Equipages, le 01.01.1893, matricule 2075 ; envoyé en congé le 22.10.1894 ; dans la réserve de l'armée active, le 01.11.1894 ; affecté au 16ème escadron du Train des Equipages basé à Lunel, dans la disponibilité et la réserve ; réformé n 2 par la commission spéciale de Montpellier, le 06.12.1897 ; convoqué en 1914 et maintenu réformé n 2 ; définitivement libéré du service militaire, le 10.12.1918 ; x Maria Antoinette Thérèse CELLIER, le 07.02.1895, à Saint-Bauzille-de-Putois ; pas de Cm ; présents : Louis et Antoine EUZET, ses frères ; cultivateur ; il signe ; installés au Pouget, probablement après 1899 (naissance de leur fils Georges Gabriel Léonce, le 16.12.1899 à Saint-Bauzille-de-Putois), voire le début de 1900 (décès de leur fils Léon Dieudonné Aurélien, le 07.04.1900 à Saint-Bauzille-de-Putois) et, au plus tard, en 1901 où il est signalé au recensement du Pouget comme ouvrier agricole avec sa femme et leur fils Georges ; même situation au recensement de 1906 du Pouget avec, en plus, leur fils Elie et Jean Baptiste SELLIER, son beau-père ; au recensement de 1911 au Pouget, il est cultivateur chez divers patrons et il est signalé avec sa femme, ses fils Georges et Michel et leur fille Marie ; signalé au recencement du Pouget de 1921 avec sa femme, leur deux fils, Georges et Elie, leur fille, Marie, et un oncle (rentier), Léon BERNARO ; dans ce recensement, il habite "Quartier haut" au Pouget ; + 12.01.1925, au Pouget, à son domicile (l'acte indique Dieudonné comme seul prénom).

- génération 2 ( "La lignée". génération 18) :

Marcel Lucien Joseph (fs Lucien Dieudonné et Maria Antoinette Thérèse CELLIER) 11.01.1896, à Saint-Bauzille-de-Putois ; + 03.12.1896, à Saint-Bauzille-de-Putois Saint-Bauzille-de-Putois

Léon Dieudonné Aurélien (fs Lucien Dieudonné et Maria Antoinette Thérèse CELLIER) 20.10.1897, à Saint-Bauzille-de-Putois ; + 07.04.1900, à Saint-Bauzille-de-Putois Saint-Bauzille-de-Putois

Georges Gabriel Léonce (fs Lucien Dieudonné et Maria Antoinette Thérèse CELLIER) 16.12.1899, à Saint-Bauzille-de-Putois ; signalé aux recensements du Pouget de 1901 à 1921, avec ses parents ; classe 1919 ramenée à la classe de mobilisation 1917, compte tenu qu'il a un enfant ; il réside au Pouget quand il est incorporé et il est homme d'équipe au PLM (chemins de fer) ; sa description physique est alors : cheveux et yeux : châtains, front : découvert, nez : moyen, visage : ovale, taille : 1 m 74 ; incorporation au 96e régiment d'infanterie (matricule 15577), il passe au 53e régiment d'infanterie (matricule 20087), le 28.08.1918 puis, à nouveau au 96e régiment d'infanterie (matricule 18195), puis au 15e régiment d'infanterie (matricule 22442), puis au 415e régiment marche du levant (matricule 3200), le 08.04.1920 et, enfin, au 81e régiment d'infanterie, le 22.02.1921 (ces deux derniers dans la disponibilité et la réserve) ; il est renvoyé dans ses foyers le 08.04.1921 ; campagnes contre l'Allemagne du 16.11.1918 au 23.10.1919 et Levant du 08.04.1920 au 21.02.1921 ; il demeure au Pouget et est cultivateur quand il se marie : x1 Marcelle Yvonne PALAU, le 14.12.1921, au Pouget ; pas de Cm ; ses parents sont présents et consentants et signent l'acte avec les époux et la mère de l'épouse ; veuf, le 25.01.1935 ; domicilié à Miramas, employé au PLM quand il est indiqué, avec sa fille Marie-Rose, dans l'avis de remerciements et avis de messe de neuvaine (le 04.02.1935, au Pouget), paru dans L'Eclair du 30.01.1935 pour le décès d'Yvonne EUZET, née PALAU, décédée au Pouget, à l'âge de 34 ans ; x2 Léa GRANIER, le ?, à ? ; le dossier militaire indique une série d'adresses successives : le 15.05.1923, à Saint Thibéry (34), le 02.07.1925, à Lunel (34), 3 bis, cours Valatoura, le 24.04.1927 et le 08.01.1929, à Montpellier (34), 3, rue du Bayle, le 07.02.1930, à Ganges (34), le 06.12.1933, à Miramas (13), rue Pasteur, chez M. HERAULT ; le 27.07.1943, il passe une annonce dans L'Eclair : " cherche place ramonet-régisseur. avantage. réfer. libre de suite. S'adr EUZET, dom de l'Ile, St-Thibéry" ; le 24.11.1944, il habite à "La Seine" (probablement La Seyne-sur-Mer (83) ; + 12.07.1957, à Lunel (indiqué comme retraité de la SNCF, dans l'Enregistrement, "Successions et absences", bureau de Lunel) Lunel et Saint-Bauzille-de-Putois

Elie Michel Louis (fs Lucien Dieudonné et Maria Antoinette Thérèse CELLIER) 07.12.1903 au Pouget ; signalé aux recensements du Pouget de 1906 à 1926 (au recensement de 1911, c'est son prénom Michel qui est indiqué) ; cultivateur ; dossier militaire : classe 1923, n 1599 du registre matricule de Montpellier ; cheveux châtains, yeux gris, front découvert, nez moyen, visage ovale, 1,68 m ; chauffeur de car et agriculteur ; incorporé le 14.11.1923 au 3ème RI, n 7352 ; renvoyé dans ses foyers le 28.04.1925 ; x Laure GUERRERO, le 01.10.1927 à Pouzols, 34 (publication de mariage à Saint-Bauzille-de-Putois, le 20.09.1927) ; sont présents : Georges EUZET, son frère (employé des chemins de fer, à Montpellier) et Ernest DELFAU (viticulteur à Pouzols) qui signent avec Elie ; pas de Cm ; il habite au mas neuf, à Lattes, le 02.02.1929 ; il habite à Montpellier, cité Valette, maison Guibaudenche, le 14.02.1930 ; il habite Saint-Bauzille-de-la-Sylve (canton de Gignac), chez M. Philippot, le 17.10.1931 ; il est signalé au recensement de Montpellier de 1931, "Cité Valette" avec sa femme et leur fils Lucien ; il est nommé caporal de réserve, le 01.10.1932 ; il passe à la classe la plus jeune de la 2ème réserve de mobilisation comme père de 3 enfants, le 20.07.1935 ; il passe à la 2ème réserve de mobilisation comme père de 4 enfants, le 25.04.1936 ; il est affecté au centre de mobilisation d'infanterie n 163, le 15.12.1936 ; il habite à Gignac, boulevard Pasteur, le 21.07.1938 ; il passe au centre d'infanterie n 162, le 25.01.1939 ; il est mis en position sans affectation, le 12.04.1939 ; il habite à Montpellier, "51, rue Henri René", le 12.01.1940 ; + 03.03.1998, à Montpellier Montpellier et Saint-Bauzille-de-la-Sylve

Marie-Thérèse Julie (fa Lucien Dieudonné et Maria Antoinette Thérèse CELLIER) 19.03.1907 au Pouget ; signalée aux recensements du Pouget de 1911 à 1926 (dans ce dernier recensement, le prénom indiqué est Thérèse) ; coiffeuse ; x Elie Jean Marius GAYRAUD, le 05.04.1937, au Pouget ; pas de Cm ; domiciliée au Pouget quand elle se marie ; au mariage, assistent : Marcel CROUZET et Jules AZEMAR (cantonniers au Pouget) ; tous signent, elle-même signant Marie-Thérèse EUZET ; + 19.02.1986, à Montpellier, 2, avenue Bertin Sans, mais elle reste domiciliée au Pouget, "rue de la Poste" Montpellier.

- génération 3 ( "La lignée". génération 19) :

Marie-Rose (fa Georges et Yvonne Marcelle PALAU) 29.09.1922, au Pouget ; indiquée avec son père dans l'avis de remerciements et avis de messe de neuvaine (le 04.02.1935, au Pouget), paru dans L'Eclair du 30.01.1935 pour le décès d'Yvonne EUZET, sa mère, décédée au Pouget, à l'âge de 34 ans ; x (confidentiel) ; + 28.10.2002, au Pouget.


Lucien (fs Elie Michel Louis et Laure GUERRERO) 19.10.1928, à Montpellier ; signalé au recensement de Montpellier de 1931, "Cité Valette" avec ses parents ; + 25.08.1994, à Saint-Jean-de-Védas Montpellier
Georgette Simone (fa Elie Michel Louis et Laure GUERRERO) 09.02.1932, à Saint-Bauzille-de-la-Sylve (34) ; + 17.11.1990, à Montpellier (le reste, confidentiel)


La vue est imprenable depuis les murailles du fort du Pouget
(photo J.C.E., le 19.09.2009)

3/ Questions

Il n'y a aucun EUZET au recensement du Pouget de 1931. Par contre, le recensement de Montpellier, pour la même année, montre qu'Elie s'était installé à Montpellier avec sa famille dans la "Cité Valette", proche de la rue Valette (au plus tard en 1928, puisque Lucien est né à Montpellier). Quand, exactement, ce départ a-t-il eu lieu ?

sommaire

haut de page

Les lignées issues de l'Hérault

Le Pouget (suite 1)

Le Pouget (suite 2)